×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Un deuxième BIEH à Lyon met le burger dans tous ses états

Restauration Snacking - mercredi 16 novembre 2011 09:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Lyon (69) Bruno Metzle et Philippe Florentin, associés de 30 ans, propriétaires de Chez Abel, bouchon lyonnais haut de gamme, lancent une deuxième implantation à Lyon-Vaise, aux pieds des Monts d'Or, d'une de leurs enseignes, BIEH, un concept de bistrot new-yorkais.



Bruno Metzle, Aurélien Gayet et Philippe Florentin en sont déjà à leur deuxième BIEH à Lyon.
Bruno Metzle, Aurélien Gayet et Philippe Florentin en sont déjà à leur deuxième BIEH à Lyon.

Anciens publicitaires, Bruno Metzle et Philippe Florentin se lancent en 1987 dans l'hôtellerie et de la restauration . Ils créent Kouro Sivo, avec la carte Kouro, outil de fidélisation qui prend la forme d'un passeport permettant l'accès à la table des plus grands chefs et des plus prestigieux hôtels au monde.
Après quelques turbulences et la revente de la société en 2007, les deux associés lancent le groupe FLIC - Food Leasure Investment Company - dédié à la restauration et rassemblant des enseignes représentatives du concept de 'bistronomie' du monde que les deux associés souhaitent développer. Ainsi naissent le Zinc-Zinc parisien, puis un établissement du même nom à Lyon, Itavola, bistrot italien, L'Aile ou la Cuisse, 'bistrôtisserie', et enfin BIEH (Best I Ever Had), bistrot new-yorkais, sans oublier le rachat de Abel, emblématique bouchon-bistrot lyonnais. Au total, 9 enseignes, 125 salariés et, en deux ans, un chiffre d'affaires de 7 M€ avec un prévisionnel de 12 M€ en 2012.

Ceci n'est pas un fast-food
C'est dans ce contexte que Bruno Metzle et Philippe Florentin, secondés par Aurélien Gayet, directeur et responsable d'exploitation de BIEH, viennent d'ouvrir un deuxième établissement de ce nom, après celui de la rue Tupin en presqu'île il y a deux ans et dont le chiffre d'affaires se monte à 1,3 M€. Cette fois, les deux associés voient plus grand, avec une superficie de 360 m2 intérieurs, 150 couverts et une terrasse d'une capacité de 60 couverts, dans une atmosphère vintage rendue par l'étoile montante du design d'intérieur, Fabrice Bolenor, pour un investissement de 800 000 € sur les travaux et l'agencement. L'objectif visé est 200 couverts jour en semaine et 400 le week-end. "Malgré les apparences, BIEH n'est pas un fast-food, précise Philippe Florentin, tout est préparé sur place, avec des produits frais et une viande irréprochable." La clientèle, 20-50 ans, est séduite par la carte des burgers aux dimensions impressionnantes et un ticket moyen de 14,50 €.
Sonia Delzongle

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services