×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Boulangerie-traiteur : l’offre déjeuner à emporter

Restauration Snacking - mercredi 9 février 2011 10:10
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Les enseignes de restauration rapide n'ont pas le monopole du snacking : nombre de commerçants plus "traditionnels" l'ont aujourd’hui adopté pour fidéliser leur clientèle. En développant une offre complémentaire, ils ont ainsi trouvé une nouvelle jeunesse. Pour preuve, 80 % des boulangeries et traiteurs proposent aujourd’hui une offre de sandwicherie (quiches, sandwiches, pizzas, glaces, etc.), et cette activité complémentaire ne cesse de se développer chaque année. Fort de ce constat, la prochaine édition du Sandwich & Snack Show porte cette thématique à l’honneur avec un programme dédié.



Le sandwich représente un chiffre d’affaires non négligeable de plus de 650 millions d’euros sur le circuit boulangerie-pâtisserie et assimilés. C’est ce que révèle la toute dernière étude nationale boulangerie-pâtisserie menée par CHD Expert. Pour rappel, le chiffre d’affaires du marché du sandwich s’est élevé à environ 6,33 milliards d’euros en 2009, pour près de 1,960 milliard de sandwiches consommés, tous circuits de distribution confondus. Du côté des boulangeries, on affiche un volume d’environ 131 millions de sandwiches, pour un chiffre d’affaires de 362 millions d’euros, soit près de 15 % de leur CA global (étude 2009 sur le marché du Sandwich en France, Gira Conseil pour le Sandwich & Snack Show).

La boulangerie-pâtisserie en mode snacking
L’étude CHD Expert 2010 révèle un certain nombre de points fondamentaux démontrant la nette progression de l’offre à déjeuner/emporter sur le segment boulangerie-pâtisserie et assimilés (boulangerie, terminal de cuisson et autres) :
- 81 % des établissements possèdent aujourd’hui une offre complémentaire à leur activité principale en 2010 (+ 6,8 pts vs 2009).
- Plus de la moitié des établissements possédant une activité complémentaire proposent une offre de sandwicherie (60 %). Cette activité complémentaire est en nette progression en 2010 par rapport à 2006 (+ 7,8 pts).

La quiche et le sandwich au top
- Les quiches constituent le produit salé le plus proposé en vente à emporter sur le circuit Boulangerie-Pâtisserie : 79,1 % des établissements les proposent.
- Le classique sandwich baguette se situe au deuxième rang avec un taux de proposition égal à 76 %.
- La pizza fait partie du top 3 des produits salés les plus proposés en vente à emporter même si elle est en baisse de proposition par rapport à 2009 (- 2,3 pts) et par rapport à 2006 (- 6,6 pts). 69% des établissements concernés la proposent.
- 86% des établissements qui proposent une offre à emporter proposent des pâtisseries en 2010. Il est à noter qu’il s’agit du produit sucré ayant le plus positivement évolué par rapport à 2006 (+4,2 pts) et 2009 (+3,4 pts).
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services