×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Produits et boissons

ADA Cosmetics, un engagement durable dans la cosmétique hôtelière

Produits et boissons - mardi 26 octobre 2021 14:59
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

[Communiqué] La marque, spécialisée dans les produits cosmétiques et systèmes-doseurs pour le secteur de l'hôtellerie, fournit environ 20 000 clients à travers le monde. Dominique Pisan, directeur général sur la région France, Espagne et Portugal, revient sur ces derniers mois et dévoile les ambitions de la marque.



L’Hôtellerie Restauration : Comment avez-vous vécu la période liée à la crise du Covid ?

Dominique Pisan : Nous ressortons de la crise dans le même état d’esprit que nos clients hôteliers : optimistes mais vigilants. 95 % de notre chiffre d’affaires dépend du secteur de l’hôtellerie. Donc lorsque les hôtels sont en difficulté, nous le sommes également. Nous avons à nos côtés un fonds familial solide qui nous a soutenu pendant la crise et qui soutient nos investissements à venir. Après un été globalement satisfaisant, nous voyons quelques signes encourageants sur la reprise de l'activité hors loisirs de nos clients.

Malheureusement la crise a eu un autre effet, c’est la hausse des coûts de transport et des matières premières. Un exemple, la hausse de 20 % de la pâte de base pour produire des savons solides. Heureusement, ADA Cosmetics a des centres de production basés en Europe, et nos ingrédients sont principalement européens, ce qui atténue un peu cet effet inflationniste.

 

Quels sont vos défis futurs ?

La responsabilité sociétale et environnementale des entreprises (RSE) est un enjeu crucial pour l'industrie hôtelière. Chez ADA, nous avons pris ceci en compte depuis longtemps avec la notion des 3R (Réutiliser, Réduire, Recycler), fondement de l'économie circulaire, en favorisant la réduction et le recyclage des emballages ainsi que la biodégradabilité des cosmétiques. Nous voulons continuer à être leader dans les solutions de flacon-doseur qui réduisent de près de 50 % la quantité d'emballage par rapport aux petits flacons individuels. Aujourd'hui, nous équipons l'équivalent de 1,6 millions de chambres avec ces systèmes mutualisés. Nous sommes partenaires RSE de groupes comme ACCOR, Logis Hôtels, B&B Hotels. Nous généralisons en ce moment l’emploi d’emballage recyclé ou PCR. D’autre part, pour accompagner notre certification 'Cradle to Cradle' ( C2C ), nous allons mettre en place des partenariats pour la collecte d’emballage avec des entités telles que Clean The World ou TerraCycle. Enfin, nos outils de production et notre approvisionnement européens nous permettent de réduire l’empreinte carbone de nos produits. 

Ces défis que nous partageons avec nos clients ne doivent cependant pas nous aveugler et aboutir à ce fameux "Greenwashing" ou Ecoblanchiment qui non seulement trompe le consommateur mais qui peut avoir des conséquences néfastes sur l’environnement et la santé. ADA Cosmetics ne se compromettra pas à proposer des solutions non-viables à long terme.

 

Quels sont les tendances dans la demande des hôteliers ?

L’aspect environnemental et sociétal influence beaucoup l’attente actuelle de nos clients. D’où notre offre qui souvent s’appuie sur des certifications tel que Ecolabel, Cosmebio ou commerce équitable. Cela doit ensuite se conjuguer avec la reconquête de leur propre clientèle après cette crise et le défi de nos clients face aux alternatives d’hébergement. En cela, les produits d’accueil restent un levier important pour renforcer l’expérience client qui fait du séjour à l’hotel un moment particulier. Cette expérience passe tout d’abord par la qualité des produits au niveau sanitaire. ADA Cosmetics, en tant que fabriquant  responsable, apporte la garantie à nos clients des produits de qualité sans faille en accord avec toutes les législations. Ensuite, les produits d’accueil doivent s’intégrer par le design et leur esthétique à l’atmosphère de l’hôtel. ADA, avec ses nombreuses collections, a une solution pour tout type d’établissement. 

 

Quels sont les critères essentiels pour développer un produit ?

D’abord la sécurité et le confort des utilisateurs. Aucun compromis ne peut se faire sur la qualité. Ensuite, l’aspect environnemental. Sans oublier l’esthétique et le design qui doivent répondre à la diversité et la particularité de chacun de nos clients. Enfin, le coté opérationnel pour faciliter la vie de nos clients.    

 

Et côté nouveautés ?

Nous allons continuer à investir dans des produits innovants, en respectant nos engagements, en trouvant un équilibre pour satisfaire les attentes économiques, le côté esthétique, le respect de l’environnement et la qualité de notre service. Nous proposerons début d'année 2022 un nouveau système doseur qui combine tous ces défis : SHAPE. Et en parallèle, nous allons introduire de nouvelles marques dans notre catalogue. Notre rôle ultime est d'être un créateur de valeur pour nos clients, cette valeur qui nous permettra à tous de sortir encore plus fort de cette période historiquement unique

https://www.ada-cosmetics.com/fr/


Romy Carrere
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services