Actualités
Accueil > Actualités > Produits et boissons

Vendre ses vins : de la trésorerie pendant la période de fermeture

Produits et boissons - jeudi 21 janvier 2021 11:54
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Au grand dam de la profession, les restaurants doivent rester fermés. Malgré les aides auxquelles ils peuvent prétendre, de plus en plus nombreux sont ceux qui connaissent des difficultés financières difficilement compensables par la mise en place d'une offre à emporter.



L'expérience prouve qu'il  y a souvent des 'queues de stock' qui ne figurent plus à la carte et qui ont vieilli  en prenant de la valeur.
© GettyImages
L'expérience prouve qu'il  y a souvent des 'queues de stock' qui ne figurent plus à la carte et qui ont vieilli  en prenant de la valeur.

Nombreux sont les restaurateurs qui possèdent une cave bien garnie. Face aux problèmes de trésorerie dus aux longues semaines de fermeture administrative, certains d’entre eux envisagent de mettre une partie du stock en vente. Il ne s’agit pas de vendre la totalité de sa cave, mais d’opérations destinées à un apport ponctuel de trésorerie. 

 

  • Comment procéder ?

Une solution efficace consiste à proposer vos vins sur Internet. Mais dans ce cas la vigilance s’impose ! Évitez les particuliers et les sites très connus qui vendent de tout, car les mauvaises surprises sont fréquentes.Adressez-vous à un site spécialisé dans la vente des vins, il en existe plusieurs. 

Vous prenez contact avec le site, qui vous demande de faire parvenir la liste des vins que vous souhaitez vendre. Vous recevez alors une estimation.  

Il y a parfois de très bonnes surprises ! Un exemple : une bouteille de champagne cuvée de prestige 2006, estimation entre 560 € et 730 €.

Vous choisissez alors ceux que vous souhaitez vendre en fonction de cette estimation. On vous fait alors parvenir un document pour accord que vous pouvez signer électroniquement. Compte tenu de votre localisation et du nombre de bouteilles, le site vous demande de choisir entre différents modes d’expédition. Vous recevez alors  des emballages spéciaux pour bouteilles (résistants et isothermes), vous insérez les bouteilles, apposez les autocollants fournis sur les colis, et les déposez pour expédition. Les frais de transport sont à votre charge, mais restent raisonnables.

Sur le site que nous avons testé, les vins sont mis en vente au plus tard un mois après leur réception. Il y a plusieurs ventes chaque mois. Si la totalité du lot n’est pas vendue la première fois, le reste peut, après votre accord être remis en vente une deuxième fois.

Les frais de mise en vente, à votre charge, sont de l’ordre de 15 % TTC. Le règlement intervient généralement 30 jours environ après la vente.

 

  • Quels vins vendre ?

Ce type de vente sur un site spécialisé concerne très souvent des acheteurs du monde entier à la recherche de flacons rares. Il en existe dans de très nombreuses caves, et bien souvent les heureux propriétaires ne sont pas conscients de la valeur.

En règle générale, les plus recherchés sont des crus de Bourgogne et de la partie nord de la vallée du Rhône (côte-rôtie, hermitage… ), surtout les millésimes anciens. Pour les grands vins d’Alsace, c’est souvent le nom du producteur qui offre une belle plus-value après quelques années.

En ce qui concerne la quantité à mettre en vente, là aussi, tout dépend du contenu de la cave. Mais l’expérience prouve qu’il  y a souvent des ‘queues de stock’ qui ne figurent plus à la carte et qui ont vieilli  en prenant de la valeur. 

“Vendre des vins mais pas seulement” : vous pouvez également proposer de très vieilles eaux-de-vie : cognac, armagnac, rhum… mais inutiles de proposer celles que l’on peut se procurer partout  

 

#vin #vente #cave #tresorerie

 


Paul Brunet
En complément :
  Vins au restaurant
Journal & Magazine
Services