Actualités
Accueil > Actualités > Produits et boissons

Peut-on vendre du vin aromatisé maison ?

Produits et boissons - vendredi 14 février 2020 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

"A-t-on le droit de vendre des verres d'un vin fait maison de type vin de noix ou de pêche ? Ceci avec de l'alcool acheté avec une facture." Bastien Giraud




© GettyImages


La réponse est non. Vins de noix, de pêche, de groseille, etc., n'ont pas d'existence légale. De ce fait, ils ne peuvent pas être présents sur une carte, ni préposés sous la dénomination vin. En effet, en France, la définition légale du vin remonte à la loi Griffe du 14 août 1889 : “Produit exclusif de la fermentation du raisin frais ou du jus de raisin frais.”

Au niveau mondial, dès 1973, l'office international de la vigne et du vin (OIV) a adopté la définition suivante : “Le vin est exclusivement la boisson résultant de la fermentation alcoolique complète ou partielle du raisin frais foulé ou non ou du moût de raisin.”

Cette définition a été reprise au niveau de l'UE depuis le 17 mai 1999. Le vin est : “Le produit obtenu exclusivement par la fermentation alcoolique, totale, ou partielle, de raisins frais, foulés ou non, ou de moûts de raisins.”

Comme vous pouvez le constater “exclusivement” est bien mis en évidence. Donc, vous ne pouvez pas proposer de vins de noix, de pêche, de groseille.

#Vin


Paul Brunet
En complément :
  Vins au restaurant
Journal & Magazine
Services