×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Produits et boissons

Les français aiment toujours boire du vin au restaurant

Produits et boissons - lundi 23 décembre 2019 14:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

1/3 des vins français sont vendus en CHR. Le sondage Opinion Way pour Wine Paris nous apprend notamment que 85% des français estiment que la qualité du vin joue un rôle majeur pour garantir la réussite d'un repas au restaurant mais que le manque de conseils est un frein à la consommation.



Le vin tient un rôle important dans la réussite d'un repas au restaurant.
Le vin tient un rôle important dans la réussite d'un repas au restaurant.

Le vin est fondamental pour l’expérience au restaurant.

81% des français boivent du vin (devant la bière 72% et les spiritueux 70%) et 42% ont une consommation hebdomadaire. Parmi les français consommateurs de vins, 96% en consomment au restaurant et dans tous types de restaurants.  85% des français estiment que la qualité du vin joue un rôle majeur pour garantir la réussite d’un repas au restaurant.  Les français consommateurs de vin au restaurant apprécient en boire à tous les moments, que ce soit pendant (89%) ou en dehors du repas (83%), en semaine (63%) ou le week-end (84%). Les jeunes de 18/34 ans se distinguent par leur consommation plus importante en dehors des repas (85%, dont 50% citent en premier lieu les occasions spéciales type afterwork ou apéritif).

Moins mais mieux

Les consommateurs sont en train de modifier leur comportement : le moins, mais mieux, l’emporte. Cette logique visant à rechercher la qualité plutôt que la quantité s’accompagne d’une tendance croissante du vin servi au verre : 32% préfèrent ce format à la bouteille (50%) ou au pichet (17%). 49% estiment que se limiter au service au verre est suffisant pour profiter et 27% mettent en avant les associations met et vin. 34% évoquent des questions pratiques, comme le fait de devoir conduire ou pour des raisons de santé. Lors d’un repas complet au restaurant, c’est avant tout au moment du plat que les français boivent principalement du vin (70%), l’apéritif arrive ensuite (28%), devant le fromage (27%), l’entrée (20%) et le dessert (2%).

Le prix, premier critère de choix

Les consommateurs orientent principalement leur choix en fonction du prix et de la région du vin. Dans les restaurants haut de gamme ou gastronomiques, si le vin y est avant tout décrit comme cher (75%), il est aussi jugé de qualité (45%). Le prix moyen dépensé pour une bouteille est de 31,50 euros mais un quart des consommateurs dépense au-delà de 35 euros et 11% plus de 50 euros. Au verre, le prix moyen déclaré est de 7,80 euros. Dans les restaurants ou bistrots indépendants de quartier/proximité, les consommateurs déclarent dépenser en moyenne 19,60 euros pour une bouteille de vin. Plus du tiers des répondants y dépensent moins de 15 euros. Le prix moyen au verre est 5,40 euros. (Ces prix moyens sont un peu plus élevés à Paris)

Des consommateurs en attente de conseils

83% des consommateurs de vin au restaurant aiment y consommer du vin issu d’une production locale. Et au-delà de ça, 79% aiment faire des découvertes et tout particulièrement des vins issus de leur région. 69% des consommateurs apprécient qu’on leur donne des explications sur les certifications biologiques, biodynamiques ou écoresponsables sur les vins concernés. 58% constatent qu’il est difficile d’en trouver dans les restaurants près de chez eux et 82% déplorent le manque de choix. Qu’ils soient dans une démarche de découverte ou non, les consommateurs de vin au restaurant sont dans l’attente de conseils : 86% apprécient que le serveur ou le sommelier leur en donne et 71% trouvent que le personnel en salle apporte de meilleurs conseils qu’avant. Les consommateurs les plus jeunes sont majoritairement en attente de conseils spontanés (41% ont peur de demander des conseils).

#vin #WineParis #VinAuRestaurant

Journal & Magazine
N° 3764 -
21 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Tours de main
par Marcel Mattiussi
Services