Actualités
Accueil > Actualités > Produits et boissons

Faites découvrir les vins canadiens 

Produits et boissons - lundi 9 septembre 2019 17:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

CANADA La vigne est cultivée en Ontario, dans le sud du Québec, en Nouvelle-Écosse, et en Colombie britannique. De nombreux progrès ont été faits dans ce pays célèbre pour ses vins de glace.




Actuellement, on parle beaucoup du Canada en raison de la signature du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta). Les vins sont concernés par ce traité, c’est peut-être l’occasion de proposer des vins canadiens à vos clients.

En effet, les viticulteurs canadiens ont le mérite de cultiver la vigne dans des conditions difficiles, en raison du climat et de la réglementation, même si cette dernière tend à s’assouplir. Malgré ces contraintes, les vins canadiens ont fait de très gros progrès et certains d’entre eux sont présents sur de nombreuses tables à travers le monde, y compris sur les plus prestigieuses.

La vigne était déjà présente sur les rives du Saint-Laurent, à l’arrivée de Jacques Cartier au XVIe siècle, mais il s’agissait vigne sauvage. De nos jours, on cultive la vigne en Ontario près des chutes du Niagara, dans le sud du Québec, en Nouvelle-Écosse, mais aussi en Colombie britannique sur la côte pacifique.

 

Principaux cépages

  • Cépages blancs : chardonnay, riesling, sauvignon, gewurztraminer, pinot gris… À ces cépages, il convient d’ajouter le vidal (ugni blanc x seibel) qui est à la base de nombreux ‘vins de glace’.

  • Cépages rouges : cabernet sauvignon, cabernet franc,  merlot, pinot noir, gamay, baco noir.

 

Le vin de glace

Le vin de glace est le porte-drapeau de la production vinicole du Canada, où les conditions climatiques sont idéales pour élaborer ce type de vin. En effet, les raisins doivent être vendangés lorsqu’ils sont gelés. La plupart des producteurs canadiens proposent du vin de glace.

Il vin peut être élaboré à partir de nombreux cépages rouges et blancs, mais une grande partie de la production provient du vidal et dans une moindre mesure du riesling. Les raisins sont récoltés en décembre ou en janvier, en fonction des températures. Ils subissent donc des gels et des dégels constants, ce qui a pour effet de concentrer les sucres, les acides et les autres composants du raisin. La cueillette s’effectue sur les raisins gelés sur cep.

Le vin de glace présente des arômes exceptionnels. Très riche en sucres résiduels, il présente un bon support acide. Il peut être consommé jeune ou après plusieurs années de vieillissement. Surtout consommé comme vin de dessert, le vin de glace se boit également à l’apéritif. Il faut le servir très frais.

 

Comment proposer les vins canadiens ?

La présentation au verre est toujours à privilégier, avec un petit texte faisant référence aux chutes du Niagara, à la Belle Province (Québec), aux Acadiens pour la Nouvelle-Écosse, au Pacifique pour la Colombie britannique.

Pour le vin de glace, le nom seul suffit pour attirer l’attention.

 

 #vins #vindeglace


Paul Brunet
En complément :
  Vins au restaurant
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services