×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Produits et boissons

Fiche pratique : Les vins de la Côte de Nuits

Produits et boissons - jeudi 6 mai 2021 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

C'est en Côte-d'Or que sont produits les vins les plus prestigieux de la Bourgogne, essentiellement rouges en côte de Nuits, rouges et blancs en côte de Beaune. Dans cette région, le pinot et le chardonnay trouvent leur aire de prédilection.



La Côte de Nuits s'étend des portes de Dijon au nord à Corgoloin au sud, soit sur une longueur de 20 km environ ; la largeur est de l'ordre de 200 à 800 mètres maximum.

 

► Restaurateurs et vins de la Côte de Nuits

Il est indispensable de bien connaître les caractères des vins de la Côte de Nuits, souvent très différents.

Il faut servir les vins blancs entre 10 à 12 °C, les rouges jeunes provenant des AOC communales à 14/15 °C, les grands crus et les vins plus évolués aux environs de 16 °C. Attention, ces vins sont régulièrement servis trop chambrés. N'oubliez pas que dans le verre, le vin prend rapidement quelques degrés supplémentaires.

Pour la carte des vins, il est souhaitable de classer les AOC du nord au sud, pour faciliter le travail du personnel. Attention à bien faire la distinction entre les différents types d'appellation (communales, premiers crus, grands crus). Indiquer toujours le nom du producteur ou du négociant. Il y a parfois un nombre impressionnant de propriétaires pour un même climat, surtout sur les grands crus. Très souvent, les amateurs de vins de Bourgogne savent que tel ou tel propriétaire est mieux situé sur le coteau, ou encore que sa vinification est différente de celle de son voisin. Ce morcellement peut rendre l'achat des vins difficile. Beaucoup de restaurateurs font dorénavant confiance à des négociants-éleveurs.

 

>> Retrouvez l'intégralité de la fiche pratique sur le SOS Experts 'Vins au restaurant' : Les vins de la Côte de Nuits

#bourgogne #cotedenuits 


Paul Brunet