×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Comment bien agencer son lieu de travail ?

Juridique et social - lundi 20 janvier 2020 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La création ou le réaménagement de votre restaurant est un projet dont la réussite va conditionner le déroulement de votre activité dans les prochaines années. Et au regard de l'investissement financier en jeu, il parait nécessaire de consacrer un minimum de temps à le préparer. L'INRS propose un outil gratuit - Mavimplant - pour vous aider. Parmi les points de vigilance il y a l'aération ds lieux de travail, l'éclairage et les installations sanitaires.



© GettyImages


Il est important de consacrer du temps à la création de son restaurant ou à son réaménagement, notamment au regard de l'investissement financier en jeu. Il s’agit d’optimiser votre activité et d’assurer à vous-même et vos collaborateurs de bonnes conditions de travail, tout en respectant les contraintes réglementaires spécifiques (accessibilité, hygiène alimentaire). Pour vous aider dans cette démarche, l'INRS propose un outil informatique gratuit : Mavimplant. Il va vous permettre d’intégrer les bonnes pratiques de la profession de restaurateur, et vos propres contraintes et objectifs, dans une maquette 3D qui servira de support d'échange avec les autres acteurs du projet (salariés, conseillers tourisme de la CCI...). Vos exigences métier seront ensuite transcrites dans un rapport que vous pourrez transmettre aux concepteurs (architectes, cabinets d'ingénierie, cuisinistes, fournisseurs d'équipements...).

Cliquez ici pour accéder à cet outil.

Parmi les points sur lesquels il est essentiel que vous soyez vigilants, quelques-uns ont été listés en pointant leur impact sur le confort de travail pour tous au quotidien. Dans tous les cas, n'hésitez pas à faire appel au service prévention de votre Caisse régionale de santé au travail, à l'INRS (national de l'institut national de recherche et de sécurité).

 

Aération des lieux de travail

Vapeurs, odeurs, fumées peuvent être source d'inconfort. La mise en place d'un système d’évacuation et/ou de ventilation adapté aux émanations et à la chaleur à évacuer est la solution. L'employeur est responsable du contrôle et de l'entretien de ces installations.

Pour aller plus loin : Guide pratique de ventilation. Principes généraux de ventilation

 

Éclairage

Une chambre ou une salle de bains bien éclairées seront nettoyées plus vite et mieux, le salarié aura économisé sa santé et le client trouvera un lieu irréprochable. Une réception bien éclairée, un écran bien orienté, économiseront la fatigue visuelle du salarié. Moins fatigués les salariés sont plus motivés, plus enjoués. Une cuisine bien éclairée évitera au salarié de se blesser en faisant la plonge ou en préparant les plats (coupure, brûlure…). Des escaliers bien éclairés éviteront les chutes.

Pour aller plus loin : - "Ecrans de visualisation. Santé et ergonomie

 

Les installations sanitaires

Avertissement : sont présentées ici les dispositions que doivent respecter les employeurs à l'égard des salariés en application du code du travail. Renseignez-vous aussi sur :
- le règlement sanitaire départemental lorsque les installations sanitaires sont communes à la clientèle ;
- la réglementation relative à l'hygiène alimentaire ;
- la réglementation relative à l'accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et des lieux de travail.

  • Vestiaires, lavabos, cabinets d'aisance

Avertissement : ces règlements viennent s'ajouter aux dispositions spécifiques du Code du travail. 
- le règlement sanitaire départemental lorsque les installations sanitaires sont communes à la clientèle ;
- la réglementation relative à l'hygiène alimentaire ;
- la réglementation relative à l'accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et des lieux de travail.

  • Circulation et organisation de l'espace

Idéalement, c'est dès la phase de conception ou de réaménagement de votre établissement, que vous devez penser à un plan de circulation afin d'éviter perte de temps, déplacements inutiles, fatigue physique. Un plan de circulation (porte à hublot entre cuisine et salle, locaux de stockage suffisants pour éviter l’encombrement des zones de passage, sols sans dénivelés et antidérapants, largeur de portes et couloirs permettant le croisement de chariots de linge et du personnel…), permet aussi d'éviter les chutes à cause de dénivelés, sols abîmés, mouillés, encombrés, glissants. Il permet aussi d'éviter les collisions entre les personnes, le matériel, les véhicules, les piétons et les véhicules.

Pour aller plus loin : "La circulation en entreprise".

#SanteSecurite #Mavimplant


Carole Gayet
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
La cuisson sous vide à juste température expliquée
par Bruno Goussault
Services