×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Ordonnances Macron : une sécurisation sans simplification - Édito du journal du 28 septembre 2017

Juridique et social - mercredi 27 septembre 2017 09:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


"Les cinq ordonnances réformant le droit du travail ont été publiées au Journal officiel du 23 septembre. L'un des axes de cette réforme vise à sécuriser les relations de travail tant pour les employeurs que pour les salariés. Un barème impératif encadre désormais le montant des dommages-intérêts en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse, afin d'apporter aux entreprises sécurité et visibilité lors d'éventuels contentieux.

Les règles de licenciement ont également été réformées pour que les vices de forme ne l'emportent plus sur le fond. Un formulaire type doit d'ailleurs être élaboré, afin de rappeler les droits et devoirs de chaque partie et d'éviter les erreurs de procédure lors d'un licenciement. En contrepartie, les salariés bénéficient désormais d'une indemnité de licenciement dès 8 mois d'ancienneté contre un an auparavant. L'indemnité légale de licenciement voit également son montant revalorisé de 25 % par décret.

Si de nombreuses mesures de ces ordonnances sont entrées en vigueur dès le lendemain de leur publication au Journal officiel, d'autres sont soumises à la publication d'un décret d'application (une vingtaine au total devraient être publiés avant la fin de l'année). Sans oublier les mesures dont les ordonnances prévoient une date d'entrée en vigueur précise. Pas facile pour les entreprises de s'y retrouver. On est encore loin de la simplification du droit du travail."


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services