×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Le temps d'habillage n'est pas du travail effectif

Juridique et social - jeudi 26 janvier 2017 16:32
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés



"Je voudrais savoir comment décompter les heures de travail d'une femme de chambre en CDI, sachant qu'elle doit être au travail de 7 h 30 à 15 h 30, donc 8 heures au total. J'ai entendu dire qu'il faut enlever 15 minutes pour le temps d'habillage, etc. Est-ce exact ?"

 
Le temps d'habillage et de déshabillage n'est pas considéré comme du temps de travail effectif. Mais dans la mesure où le port de la tenue est obligatoire et que l'habillage doit se faire dans l'entreprise, ce temps doit faire l'objet de contrepartie sous forme soit de repos, soit financière, et qui doit être précisée dans le contrat de travail.

À défaut de contrepartie fixée par l'entreprise, le salarié comptant un an d'ancienneté bénéficie d'un jour de repos supplémentaire par an. Ces principes sont rappelés par l'article 7 de l'avenant n° 2 du 5 février 2007.

Dans votre cas, dans la mesure où vous ne décomptez pas le temps d'habillage et de déshabillage de votre salariée, celui-ci est pris en compte dans le temps de travail effectif. Au lieu de déduire 15 minutes du temps de travail, je vous conseille de préciser à la salariée qu'elle doit être en tenue à 7 h 30 pour commencer son travail, ce qui implique qu'elle arrive avant pour se changer. À la fin de son service, c'est après 15 h 30 qu'elle doit se changer. En contrepartie, cette salariée bénéficie d'une journée de repos supplémentaire par an.

De plus, tout salarié bénéficie d'une pause de 20 minutes après 6 heures de travail effectif. Cette pause n'est pas rémunérée et doit être décomptée du temps de travail, tout comme la pause repas. Dans votre cas, vous pouvez faire coïncider cette pause de 20 minutes avec la pause repas, c'est-à-dire n'accorder qu'une pause dans la journée au moment du repas.


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit et réglementation en CHR
par Pascale Carbillet
Services