×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

La procédure de transfert hôtelier est réservée aux hôtels classés

Juridique et social - jeudi 29 décembre 2016 12:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

"Nous souhaitons offrir une solution d'hébergement et débit de boissons avec un transfert de licence IV et dérogation liée aux périmètres de protection, sinon l'installation est impossible. Est-ce que cette dérogation s'applique si notre statut est celui d'une SAS gestionnaire du bar et des chambres d'hôte ? L'interdiction de publicité au niveau local inclut-elle internet et les réseaux sociaux ?"



© Thinkstock


Vous ne pouvez utiliser la procédure de transfert hôtelier, car vous n'êtes pas un hôtel de tourisme classé.

La procédure de transfert hôtelier (art. D3332-10 du code de la santé publique), permet de transférer la licence d'un débit de boissons au profit de certains hôtels de tourisme, même situés dans des zones protégées (ils ne sont pas soumis à la règlementation du périmètre de protection), et au-delà des limites du département et ce sans limitation de distance. Il faut pour cela respecter trois conditions cumulatives :

- le débit de boissons à consommer sur place est assorti d'une licence de troisième ou quatrième catégorie (la licence de deuxième catégorie ayant fusionné avec celle de la troisième catégorie au 1er janvier 2016) ;

- le transfert de la licence doit se faire à destination d'un hôtel classé tourisme (un hôtel non classé ne peut pas bénéficier de ce transfert) ;

- les locaux concernés ne doivent pas ouvrir directement sur l'extérieur et aucune publicité locale sous quelque forme que ce soit ne doit le signaler. L'objectif est d'éviter que l'hôtelier transforme son bar d'hôtel en véritable débit de boissons ayant une activité totalement autonome. Cela ne lui interdit cependant pas de servir un client extérieur à l'hôtel. Il lui est en revanche interdit de faire de la publicité pour le bar de l'hôtel.

Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services