×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Comment déterminer la classification minimale d'un poste ?

Juridique et social - jeudi 1 décembre 2016 15:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

"Avec un BP gouvernante en alternance, peut-on être au minimum niveau IV (agent de maîtrise) ou est-on au niveau III (employé qualifié) ?"



Dans la liste des emplois repères figurant dans la convention collective, une gouvernante commence à l'échelon 1 du niveau III.
© Thinkstock
Dans la liste des emplois repères figurant dans la convention collective, une gouvernante commence à l'échelon 1 du niveau III.

Le diplôme ne peut justifier à lui seul une rémunération minimale. Il faut aussi examiner les tâches et les responsabilités que vous allez effectuer ainsi que votre autonomie dans le poste.

La convention collective des CHR du 30 avril 1997 a mis en place le principe d'un système de classification, établi selon la méthode des critères classant. Quatre critères ont été retenus : la compétence (expérience ou niveau de formation), le contenu de l'activité, l'autonomie et la responsabilité. Ils s'apprécient de la même façon et le salarié doit remplir les quatre critères pour prétendre à une classification minimale. En annexe, 45 emplois repères ont été classés afin de guider les entreprises dans la mise en place de leur propre classement.

La grille de classification des emplois dans les CHR a instauré cinq niveaux de qualification, avec trois échelons chacun - excepté pour le niveau quatre où il n'y en a que deux. Chaque critère est développé en fonction des niveaux et échelons. Dans la liste des emplois repères figurant dans la convention collective, une gouvernante commence à l'échelon 1 du niveau III.


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services