×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Un salarié peut-il travailler six jours par semaine ?

Juridique et social - mercredi 24 août 2016 16:49
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés



"Je suis gouvernante dans un hôtel 4 étoiles, en CDI sur la base de 39 heures par semaine, mais avec une seule journée de repos. Il m'arrive de travailler 12 heures par jour sur six jours. Est ce légal ? Je commence à être épuisée car nous sommes en pleine saison et ce rythme doit être tenu jusqu'au mois d'octobre."


 

La convention collective des CHR prévoit l'octroi de deux jours de repos par semaine. Cependant, elle prévoit aussi la possibilité de suspendre une partie de ce repos hebdomadaire, en accordant une journée de repos et en cumulant une demi-journée, sans que le cumul ne puisse être supérieur à six jours (ce qui permet de cumuler cette demi-journée pendant une période de 12 semaines).

Quant à deuxième demi-journée, elle peut être différée et reportée à concurrence de deux jours par mois. Ce repos non pris devra être compensé :

- dans un délai de 6 mois suivant l'ouverture du droit à repos dans les établissements permanents de plus de 10 salariés ;

- au cours de l'année suivant l'ouverture du droit à repos pour les entreprises de 10 salariés au plus (art. 21.3 de la convention collective des CHR du 30 avril 1997).

La convention collective permet donc de n'accorder qu'une seule journée de repos par semaine, mais sur une période limitée (12 semaines d'affilée). 

Concernant votre durée du travail, qui peut atteindre jusqu'à 72 heures par semaine, ce n'est absolument pas une pratique légale. La durée maximale absolue est de 48 heures par semaine. 

Avec une telle organisation, votre employeur va devoir vous payer d'énormes majorations de salaire, sans oublier la récupération ou le paiement de ces jours de repos hebdomadaire non pris. 

Je vous conseille de lui en parler pour prévoir une autre organisation, car outre le fait que cela ne soit absolument pas légal, vous pourrez difficilement ce tenir le rythme. Je vous conseille aussi de faire un relevé de vos horaires quotidiens en cas de contestation sur le volume d'heures effectuées.

 

Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les conditions de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services