×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Remettre en état son restaurant après une inondation

Juridique et social - vendredi 3 juin 2016 12:27
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Les désordres occasionnés par les inondations ne sont pas sans conséquences sur l'hygiène de votre établissement. Les précautions à prendre avant de rouvrir.




1. Trier et jeter
Recenser tous les aliments ayant pu subir une rupture de la chaîne du froid ou qui ont pu être en contact avec l'eau d'inondation. Il est impératif de jeter les aliments emballés dans des bocaux, des bouteilles en verre ou en plastique.
Seuls les aliments contenus dans des boîtes métalliques scellées et hermétiques sont complètement salubres, mais ces boîtes doivent être soigneusement nettoyées et désinfectées avant usage.
Attention ! Dans ce cas, une utilisation commerciale ultérieure ne peut être envisagée que s'il y a également intégrité de l'étiquette originale du produit. Les boîtes bombées ou endommagées sont jugées inutilisables et doivent être jetées immédiatement.

2. Nettoyage et désinfection des locaux et matériels
C'est une étape essentielle. Il est impératif d'assurer un nettoyage efficace avant de désinfecter (on ne désinfecte bien que ce qui est propre) en prenant toutes les précautions utiles et en utilisant de l'eau de Javel.

3. Équipement de séchage
Privilégiez le séchage à l'air des surfaces et des équipements. Vous ne devez pas utiliser de chauffage d'appoint mobile au gaz ou au pétrole.

4. Alimentation en eau
Il est impératif de ne pas utiliser l'eau de ressources privées (puits, source), et de lui préférer l'eau du réseau public. Après une période longue de non-utilisation, il faut procéder à une purge des canalisations pendant quelques minutes.

5. Vérifications des installations
Les professionnels doivent vérifier le bon fonctionnement des équipements (stockage, cuisson...) avant toute réutilisation. Pour certains équipements tels que les groupes de réfrigération, une vérification par un professionnel apporterait une garantie complémentaire. Avant de se servir de nouveau de vos équipements, un lavage est fortement recommandé.

Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services