×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Quelle période d'essai pour un apprenti qui change de maître d'apprentissage ?

Juridique et social - jeudi 17 mars 2016 11:06
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Un apprenti qui quitte un maître d'apprentissage pour aller faire sa formation chez un autre doit-il effectuer une période d'essai dans la nouvelle entreprise ?



L'article L6222-18 du code du travail dispose que chaque partie peut mettre fin au contrat "jusqu'à l'échéance des 45 premiers jours, consécutifs ou non, de formation pratique en entreprise effectuée par l'apprenti." Cela équivaut à une période d'essai pendant laquelle les deux parties, employeur ou apprenti, peuvent mettre fin au contrat sans avoir à justifier de motif.

Ce même article du code du travail prévoit, dans son alinéa 4, que dans le cas de la rupture du contrat d'apprentissage, un nouveau contrat est conclu entre l'apprenti et un nouvel employeur. Il est possible de prévoir une période d'essai en respectant les règles de droit commun prévues pour les contrats à durée déterminée et indéterminée. La durée de la période d'essai sera alors propre au contrat conclu. Si vous concluez un contrat d'apprentissage à durée déterminée d'un an, la période d'essai ne pourra pas être supérieure à 1 mois.

Cette possibilité a été introduite par l'article 25 de la loi du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie (publié au Journal officiel du 25 novembre 2009). Auparavant, il avait été jugé que la période d'essai n'était valable que pour le cycle initial et qu'elle ne jouait pas en cas de changement d'employeur.

La loi Rebsamen du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi (publié au Journal officiel du 18 août 2015), a modifié la durée de la période d'essai des contrats d'apprentissage conclus à compter de cette date. Alors qu'avant cette date, elle était fixée à deux mois calendaires. Elle est désormais fixée à 45 jours et se décompte uniquement sur le temps de formation du jeune. Cela permet de juger l'apprenti sur le temps qu'il passe effectivement dans l'entreprise.

Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services