×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Quel est le temps réglementaire pour la pause repas ?

Juridique et social - mardi 29 décembre 2015 11:45
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

"Quel est le temps réglementaire de la pause repas pour un et deux services ?"



Ni le code du travail ni la convention collective des CHR du 30 avril 1997 et ses avenants ne prévoient un temps minimum légal réservé à la pause repas. Mais cela ne veut pas dire qu'il n'existe pas de règle. En effet, l'article L3121-33 du code du travail prévoit que "dès que le temps de travail quotidien atteint six heures, le salarié bénéficie d'un temps de pause d'une durée minimale de vingt minutes. Des dispositions conventionnelles plus favorables peuvent fixer un temps de pause supérieur".

Tous les salariés doivent donc bénéficier d'une pause de 20 minutes après 6 heures de travail. C'est la seule obligation qui incombe à employeur. S'il fait coïncider cette pause avec la prise du repas, il peut n'accorder que 20 minutes. Pour deux services, il pourra donc accorder au minimum deux fois une pause de 20 minutes. Mais dans ce cas là, il est uniquement dans le respect des règles de droit et non pas dans la prise en compte des conditions de travail des salariés.

Sachez que pour la santé des travailleurs, l'administration recommande, mais n'impose pas, une pause de 45 minutes pour le repas. En outre, le temps de pause ou consacré au repas n'est pas considéré comme du travail effectif. Ce qui veut dire que l'employeur peut les déduire du temps de travail des salariés. Sauf si, pendant ce temps de pause, le salarié reste à la disposition de l'employeur et ne peut vaquer librement à des obligations personnelles : dans ce cas, cela redevient du travail effectif qui doit être payé.


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3764 -
21 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Reprendre un hôtel : évitez les embûches
par Stéphane Corre
Services