×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Loi Macron : comment les syndicats accompagnent les hôteliers

Juridique et social - mardi 11 août 2015 16:46
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

L'Umih et le GNI ont mis en place plusieurs documents pour permettre aux hôteliers d'appréhender leurs nouvelles relations contractuelles avec les OTA et leur distribution en ligne.



L'Umih publie plusieurs documents pratiques

L'Umih a rappelé que, depuis la publication de la loi Macron, les hôteliers sont à nouveau libres de différencier leurs canaux de distribution et de proposer sur leur propre site internet des prix inférieurs à ceux affichés sur les plateformes de réservation en ligne (Booking.com, Expedia, etc.).

Afin d'accompagner les professionnels dans le renforcement de leur distribution directe, l'Umih a élaboré plusieurs documents pratiques :

• un mode d'emploi en dix points pour permettre aux hôteliers de mieux gérer leurs nouvelles relations avec les plateformes de réservation en ligne ;

• un flyer pour les clients, 'Pourquoi une meilleure offre à l'hôtel ?', afin de leur faire comprendre qu'ils trouveront toujours une meilleure offre en passant directement par l'hôtel ;

• une bannière et un logo 'Meilleure offre à l'hôtel' pour les outils web des hôteliers : site internet, signature d'e-mail, réseaux sociaux…

___________________________________________________ 

Une charte de la distribution en ligne proposée par le GNI

Pour le GNI, les hôteliers doivent se préparer à la négociation avec les OTA, qui proposeront très rapidement un contrat type où le professionnel n'aura plus qu'à parapher sans pouvoir en discuter les clauses. Le GNI a rédigé une charte de la distribution hôtelière en ligne, sur la base des bonnes pratiques recommandées par l'Hotrec en 2012, pour comprendre les enjeux de certaines clauses. Il est proposé pour chacune d'entre elle des préconisations afin de permettre à l'hôtelier de négocier des clauses justes et équilibrées.

"Parce qu'un hôtelier indépendant n'a ni la compétence juridique ni la capacité de peser dans une négociation avec les acteurs de la distribution en ligne, il est indispensable d'agir collectivement pour renverser le rapport de force", affirme Pascal Droux, hôtelier à Annecy et président de l'association RED (Réservation en direct), connue pour sa plateforme de réservation en direct FairBooking. L'association propose aux hôteliers de signer le manifeste sur www.lesvachesalaitdesotas.org. "Il est important d'être le plus nombreux possible afin d'obtenir des OTA un contrat de mandat loyal et équilibré qui puisse bénéficier à tous."


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services