×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Fait maison : mention obligatoire ou facultative ?

Juridique et social - lundi 20 octobre 2014 11:37
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Je n'arrive pas à faire ressortir des textes l'obligation pour un restaurateur de mentionner le fait maison. Pouvez-vous me dire si le décret s'applique obligatoirement à tous ou s'il s'agit d'une démarche volontaire de la part du restaurateur ? Esclarmonde



L'obligation pour un restaurateur de mentionner le fait maison résulte de la loi du 17 mars 2014 relative à la consommation, qui a instauré l'article L.121-82-1 du code de la consommation : "Les personnes ou entreprises qui transforment ou distribuent des produits alimentaires dans le cadre d'une activité de restauration commerciale ou de vente à emporter de plats préparés, permanente ou occasionnelle, principale ou accessoire, précisent sur leurs cartes ou tout autre support qu'un plat proposé est fait maison." Initialement, le texte prévoyait "peuvent préciser". Les députés opposés au caractère facultatif de la mention fait maison ont modifié le texte (par "précisent") afin de lui donner un caractère obligatoire.

Le décret n° 2014-797 du 11 juillet 2014 relatif à la mention fait maison dans les établissements de restauration commerciale ou de vente à emporter de plats préparés précise dans le premier alinéa l'obligation et la façon dont le professionnel doit informer ses clients. "Les professionnels indiquent de manière visible par tous les consommateurs la mention suivante : 'Les plats faits maison sont élaborés sur place à partir de produits bruts'." L'utilisation du verbe 'indiquer' lui confère un caractère obligatoire.

En outre, le guide d'utilisation de la mention fait maison à destination des professionnels est beaucoup plus affirmatif en précisant que "tous les établissements et professionnels concernés sans exception doivent rappeler l'existence de la règle en indiquant de manière visible pour tous les consommateurs la phrase : 'Les plats faits maison sont élaborés sur place à partir de produits bruts'."


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services