×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Tout repos supprimé doit être récupéré

Juridique et social - mercredi 1 février 2012 16:16
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Suite à l'absence d'une salariée, les plannings ont dû être modifiés le jour-même et un des salariés qui devait bénéficier d'une demi- journée de repos est resté 2 h 30 de plus. Comment cela se passe-t-il pour cette demi- journée de repos qui n'a pu être prise ? Est-elle seulement compensée par le paiement des heures supplémentaires ou doit-elle être rattrapée ? Si oui, dans quels délais ? (Stella)



 Les heures supplémentaires s'apprécient à la semaine. Tous les salariés qui ont effectué des heures supplémentaires pour remplacer leur collègue absente vont bénéficier du paiement de ces heures avec la majoration correspondante. Les 4 premières heures sont majorées au taux de 10 %, les  4 suivantes au taux de 20 % et au-delà de 8 heures elles sont majorées au taux de 50 %.

Ce salarié va donc bénéficier du paiement de 2 h30 majorées à 10 % en contrepartie du travail effectué. De plus, en réalisant ces heures supplémentaires, il n'a pas pu bénéficier de sa demi-journée de repos, que vous devez lui faire récupérer. L'alinéa 3 de l'article 21 de la convention collective des HCR du 30 avril 1997 relatif au repos hebdomadaire prévoit la possibilité de différer et de reporter une partie des jours de repos hebdomadaire, ainsi que les délais pour compenser le repos non pris. Ce délai est de 6 mois dans les établissements permanent de plus de 10 salariés, et dans l'année suivant la suppression de ce repos pour les établissements de 10 salariés au plus.

En outre, dans le cadre de contrôle de la durée de travail, en cas de report de repos hebdomadaire, vous devez tenir à jour un registre ou tout autre document comportant le nombre des demi-journées ou journées reportées pour le mois considéré et les délais maximum de report de ces jours, ainsi que le nombre des demi-journées ou journées compensées pour le mois considéré.

Pascale Carbillet

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services