×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hygiène

Peut-on proposer des plats sous vide en vente à emporter ?

Hygiène - lundi 9 novembre 2020 09:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

"Est-il possible de mettre les plats que je cuisine dans mon restaurant sous vide afin de les proposer à la vente à emporter ? Quelle sont les contraintes liées à ce mode de commercialisation en termes de DLC et d'étiquetage ?"




© GettyImages


Si c'est de la vente à emporter en remise directe et immédiate (c'est à dire sans intermédiaire comme un autre commerce de détail), vous devez faire la déclaration de cette nouvelle activité auprès de la DDPP (Cerfa n° 13984*6). Concernant la DLC, sans test de vieillissement, ne dépassez pas trois jours de conservation au froid, entre 0 et 4 °C. Sur l'emballage, précisez la dénomination du produit, la présence éventuelle d'allergènes (règlement Inco 1169/2011) et la provenance de la viande bovine (lieu de naissance, d'élevage et d'abattage). Ces mentions suffisent si vous fabriquez au fur et à mesure des ventes et en petites quantités.

#sousvide #venteaemporter


Laurence Le Bouquin
En complément :
  Hygiène en fiches pratiques
Journal & Magazine
Services