×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hygiène

Produits d'entretien et Covid-19

Hygiène - jeudi 22 octobre 2020 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Le coronavirus a fait exploser la demande des produits d'hygiène et d'entretien : + 155 % au printemps 2020 par-rapport au début de l'année, selon une enquête ASTERES pour le compte de l'AFISE-Agence française des industries de la détergence. Mais comment s'y retrouver parmi toutes les propositions des fournisseurs ?



Un désinfectant doit être appliqué sur une surface qui paraît propre, sinon il risque d'être inefficace.
© GettyImages
Un désinfectant doit être appliqué sur une surface qui paraît propre, sinon il risque d'être inefficace.

Les désinfectants

Les désinfectants sont des produits biocides, substances ou mélanges de plusieurs composés actifs qui freinent le développement des micro-organismes pathogènes ou les détruisent.

Ces produits font l’objet d’une règlementation européenne (Règlement UE n°528/2012), limitant la mise sur le marché aux produits efficaces et ne présentant pas de risques inacceptables pour l‘homme ou l’environnement.

Un désinfectant complète l’action d’un détergent qui agit uniquement sur les salissures visibles à l’œil nu, et non sur les micro-organismes. Un désinfectant doit donc être appliqué sur une surface qui paraît propre, sinon il risque d’être inefficace. Les produits 2D (détergents-désinfectants) ou 3D (détergents, dégraissants, désinfectants) sont plus pratiques car ils permettent de limiter le nombre d’opérations (nettoyage-rinçage-désinfection-rinçage) et de gagner du temps.

Tous les désinfectants virucides respectant la norme EN 14 476 sont efficaces contre le coronavirus. L’eau de Javel, à une concentration de 0,5 % peut également être utilisée, en respectant les précautions d’usage.

 

Conseils d’utilisation

  • Bien lire les étiquettes ou les notices explicatives. Si un rinçage à l’eau est préconisé, il est important de s’y tenir, pour éviter des risques pour l’utilisateur et/ou une dégradation des supports. En cuisine, vérifiez que le produit est destiné aux supports et matériaux pouvant entrer en contact avec les denrées alimentaires.
  • Quatre facteurs sont à prendre en compte lors du nettoyage et de la désinfection :
    • La température : lorsque le produit doit être dilué avant utilisation, vérifiez la température de l’eau. Les produits désinfectants doivent en général être dilués à l’eau froide.
    • L’action mécanique : pour certains produits, il est nécessaire de frotter tandis que d’autres nécessitent une simple application, sans frotter ni rincer.
    • La concentration : respectez les consignes du fabricant qui a testé son produit pour obtenir la meilleure efficacité.
    • Le temps : certains produits ont un temps d’action indispensable pour assurer la destruction des virus. C’est le cas des savons bactéricides ou des gels hydro-alcooliques (15 à 20 secondes d’application sont nécessaires).
  • Tous les sprays, bidons et autres récipients contenant des produits d’entretien doivent être clairement identifiés.
  • Conserver les fiches techniques et les fiches de données de sécurité (délivrées par le fournisseur ou disponibles en ligne).

 

Les bons réflexes

 Le passage de l’aspirateur mobilise des particules de poussières sur lesquelles les micro-organismes peuvent se déposer. Préférez un balayage humide et une désinfection.

Les lingettes désinfectantes sont pratiques mais génératrices de déchets. Le duo classique spray-lavette est plus écologique. Et quitte à choisir des produits d’entretien, autant que les fabricants agissent en faveur du développement durable. C’est le cas pour ceux qui adhèrent à la charte 2020+. Un logo Cleanright est apposé sur les emballages. De nombreux désinfectants labellisés Ecocert existent également. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur habituel.

 

#coronavirus #desinfectant #virucide #detergent


Laurence Le Bouquin
Journal & Magazine
Services