Actualités
Accueil > Actualités > Hygiène

Protocole de déconfinement : l'essentiel à savoir

Hygiène - mardi 2 juin 2020 12:08
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Suite à son allocution du 28 mai, le Premier ministre a indiqué que tous les établissements CHR pourraient rouvrir leurs portes à compter du 2 juin, excepté en zone orange où seules les terrasses sont autorisées à l'ouverture. Un nouveau point aura lieu le 22 juin. Mais ces ouvertures sont conditionnées au respect d'un protocole. Voici les grandes lignes.



La fréquence du nettoyage des surfaces, équipements, ustensiles et supports doit être augmentée par rapport à la normale. Pensez à bien laver les tables après chaque client.
© GettyImages
La fréquence du nettoyage des surfaces, équipements, ustensiles et supports doit être augmentée par rapport à la normale. Pensez à bien laver les tables après chaque client.

Les organisations professionnelles d’employeurs représentatives du secteur CHR ont élaboré un protocole sanitaire afin de donner aux entreprises les consignes sanitaires nécessaires à l’exercice de leur activité dans le respect de la sécurité et de la santé de l’ensemble des salariés alors que s’organise la fin du confinement consécutif à l’épidémie de covid19. Ce protocole sanitaire a vocation à s’appliquer le temps de l’épidémie de covid-19, et pourra évoluer avec les instructions gouvernementales.

Le but :

  • Rassurer les salariés
  • Rassurer les clients
  • Standardiser les pratiques

Ce protocole soulève dix thématiques : engagement de la direction, communication des règles et pratiques, distanciation au sein des équipes, règles d'hygiène, règles de nettoyage et désinfection, gestes barrières vis-à-vis des clients, gestion des paiements, surveillance par l'encadrement, gestion des cas suspects et avérés et analyse des risques. Des conseils sous forme de fiches métiers accompagnent ce protocole.

Le protocole sanitaire dans son intégralité : cliquez ici

A noter : l'application de ce protocole se fait dans le respect des prescriptions réglementaires et notamment du décret du 31 mai 2020. Dans ce cadre, il est d’application immédiate à toutes les entreprises relevant du secteur des HCR sur tout le territoire français, et leur permet de satisfaire à leur obligation de moyens renforcée en matière de sécurité sanitaire.

 

Les grandes lignes du protocole 

  • Engagements de la direction

- Formaliser les mesures de prévention adoptées.
- Nommer un référent protocole sanitaire (il ne s'agit pas nécessairement de recruter une nouvelle personne mais de confier cette tâche à une personne compétente qui peut être déjà en place au sein de l'établissement. Cette personne devra s'assurer du respect des règles et bonnes pratiques).
- Mettre à jour le document unique (lire un article en cliquant ici).
- Donner les moyens matériels, budgétaires et humains pour assurer la maîtrise du risque du Covid-19.
- Organiser des réunions quotidiennes pour faire un point avec les équipes ou le référent pour s'assurer du respect des mesures prises et les ajuster si besoin.

Vous devez avoir un rôle bienveillant envers tout le monde : salariés et clients ainsi que fournisseurs ou tout autre public. Vos équipes dirigeantes doivent donc s'assurer du respect des règles et des bonnes pratiques définies. En cas de non-respect, vous devez rappeler les consignes aux personnes concernées et s'assurer de leur bonne application.

En cas de maladie

- Vous devez rappeler les règles de "bonnes conduites" à vos salariés (ports du masque, gel…) et les alerter sur les risques dans les transports notamment. Vous devez également leur présenter les signes avant-coureurs du virus.
- En tant que salarié vous devez prévenir votre employeur si vous sentez que vous avez les symptômes. Dans ce cas-là, l'accès à l'établissement vous sera refusé si vous présentez effectivement les symptômes et il est conseillé de consulter votre médecin. Si les symptômes apparaissent pendant le travail, vous devez vous isoler. Votre employeur doit informer le médecin du travail à ce moment-là. Toutes les zones par lesquelles ce salarié est passé doivent être nettoyées.

 

  • Communication des règles et pratiques

Il est primordial d'informer et de former son personnel. Pour la formation : un document justificatif pourra vous être demandé. Il existe des formations en e-learning. Attention aux nouveaux arrivants ! De plus, un guide (charte, manuel ou instructions + affichage des règles de bonnes pratiques), doit préciser les modes opératoires qui doivent être respectés par le personnel, dans chaque zone de l'établissement, pour assurer les gestes barrières, les règles d'hygiène, la distanciation physique et la gestion des cas suspects.

 

  • Distanciation au sein des équipes

Au sein des hôtels, les équipes doivent porter un masque + se laver les mains très régulièrement.

En restauration (que ce soit en cuisine comme en salle) : les équipes doivent porter un masque. Lavage de main au minimum toutes les heures pour tout le personnel de salle et toutes les 30 minutes pour le personne de cuisine. Le port de charlottes (ou équivalent) est obligatoire en cuisine.

Dans tous les établissements : adaptation des règles permettant d'assurer la distanciation physique en fonction de la configuration des locaux : adaptation des plannings, temps de travail, masse salariale, plan de circulation, marquage au sol.

 

  • Règles d'hygiène / Nettoyage et désinfection 

Le respect des règles habituelles est évidemment primordial + formation du personnel. Au-delà de celles-là :

  • Nettoyage des mains plus fréquent.
  • Bannissez les ventilateurs (en intérieur comme en extérieur).
  • Faites vérifiez vos clim et vmc.
  • Réception des marchandises (produits alimentaires comme blanchisserie par exemple) : apportez une attention particulière à ces moments-là. Nettoyez tous les produits (hors frais), sur une zone dédiée avant de les rentrer pour les stocker. Pensez à demander à votre fournisseur son protocole sanitaire. Attention également à tout ce qui sort (cette fois-ci pour protéger également vos fournisseurs).
  • Plan de nettoyage et de désinfection des surfaces en fonction des lieux, des équipements de travail, des poignées de portes et boutons, zones de paiement, rampes d’escalier, mobiliers matériels et plus généralement de tout objet et surface susceptible d’avoir été contaminé (en contact avec les mains). La fréquence du nettoyage des surfaces, équipements, ustensiles et supports est augmentée par rapport à la normale (Lire ici une fiche pratique sur le nettoyage et la désinfection).
  • Tout doit être lavé à 60 degrés minimum (blanchisserie, vêtements de travail…).
  • Pour le stockage (denrées, linges…) : respectez la règle du propre et du sale, comme la marche en avant : le propre ne doit pas rencontrer les déchets ou du linge sale, potentiellement contaminé.

 

  • Gestes barrières vis-à-vis des clients

Dans tous les établissements (hôtels et restaurant) : une borne de gel hydroalcoolique est mise à disposition de la clientèle dès l'entrée. Vous devez vous assurer de son approvisionnement et indiquer aux clients, par le biais d'une affiche, son obligation de se nettoyer les mains avant d'entrer.

Les clients des cafés, bars et restaurants doivent porter un masque, sauf lorsqu’ils sont à table. Les règles de distanciation physique au niveau du public (clients, usagers…) sont définies et respectées, basées sur 1 mètre linéaire entre 2 tables de convives constituées (ou via des écrans entre tables lorsque cette distanciation n’est pas possible). La limite de clients par table est de 10.

Au comptoir, une distance d’1 mètre linéaire est assurée entre chacun, et un écran de protection entre les clients et le barman est installé.

Des mesures d'espacement entre les personnes sont précisées via affichage, marquage au sol et consignes orales dans chaque zone d'attente (entrée, accueil, réception, commande, réception de commande, paiement, toilettes, zones de divertissement…). Soyez particulièrement vigilant sur ces points pour tout ce qui est buffet.

Les réservations doivent être privilégiées chaque fois que possible.

 

  • Dématérialisation

- Les menus doivent être présentés sous toutes formes évitant le contact (dématérialisation des menus, à l'orale, ardoise).

- Tout mode de paiement sans contact (pré-paiement, virement, cartes bancaires...) est privilégié, et le paiement à table est favorisé.

 

  • Analyse des risques

Les analyses de risques réglementaires sur la santé sécurité des travailleurs sont mises à jour pour intégrer le risque Covid-19. En particulier, les nouvelles tâches, créées pour répondre à la pandémie sont prises en compte. => Pensez à mettre à jour votre DUERP (lire ici).

#Coronavirus #Reouverture #Hygiene #Protocolesanitaire 


Romy Carrere
Réouverture : L'Hôtellerie Restauration vous accompagne

Nos équipes restent mobilisées pour vous tenir informés et vous aider dans la reprise de votre activité.
• Pour vous accompagner au mieux , les articles et les questions-réponses de SOS Experts restent accessibles à tous
• Suivez l’actualité en temps réel sur www.lhotellerie-restauration.fr et sur nos réseaux sociaux 
• Retrouvez une synthèse dans notre newsletter quotidienne (inscription gratuite).

Pour vous abonner (gratuitement jusqu'au 30 juin) : cliquez ici

En complément :
  Le protocole sanitaire