×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hygiène

La sécurité sanitaire : nouvel argument commercial ?, édito du journal du 22 mai 2020

Hygiène - mardi 19 mai 2020 10:25
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


Certains professionnels déplorent le manque de visibilité et de précision du Gouvernement sur les futures normes en matière d'hygiène. Certains groupes éditent leur propre protocole sanitaire, mais est-ce suffisant ? Prennent-ils la bonne voie ? Accor a établi avec Bureau Veritas un protocole sanitaire, mais là encore, tout le monde attend sa validation… Impossible donc de mettre à profit cette période pour préparer la réouverture, réorganiser les établissements, former le personnel…

C'est bien dommage, car si la sécurité sanitaire faisait partie intégrante du secteur de la restauration avant le début de la crise du Covid-19, elle va devenir un enjeu de taille pour tous les établissements des CHR, voire même un véritable argument commercial. Celui qui aura un protocole exemplaire pourra l'afficher et le mettre en avant. Expedia met déjà en évidence la note sur l'hygiène laissée par les voyageurs pour chaque établissement. Nul doute que les autres suivront en laissant notamment la possibilité aux établissements de mettre en avant leurs équipements sanitaires et d'hygiène : check-in et check-out sans contact, mise à disposition de désinfectant, amélioration du nettoyage… Pour aider les TPE et PME, l'Assurance Maladie-risques professionnels propose ainsi une subvention à celles qui investissent dans des équipements de protection.

 

#Coronavirus #Sante #Securite


Romy Carrere