Actualités
Accueil > Actualités > Hygiène

L'eau de javel en cuisine : autorisée ou pas ?

Hygiène - lundi 24 octobre 2016 14:13
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Certains l'utilisent pour tout, d'autres prétendent que son usage est prohibée en cuisine. Petite mise au point sur ce produit qui suscite les débats.



Mal utilisée, l'eau de Javel peut devenir dangereuse. Elle doit être diluée avec de l'eau froide ou tiède, ne doit surtout pas être mélangée à d'autres produits d'entretien.
© Thinkstock
Mal utilisée, l'eau de Javel peut devenir dangereuse. Elle doit être diluée avec de l'eau froide ou tiède, ne doit surtout pas être mélangée à d'autres produits d'entretien.


Utilisée à bon escient et en respectant les précautions d'usage, l'eau de Javel est un désinfectant très puissant, au rapport qualité/prix imbattable. Il n'y a donc pas lieu de l'interdire mais il faut l'utiliser avec bon sens et peut-être, lorsque c'est possible, le remplacer par des produits d'entretien plus respectueux de l'environnement.


Les avantages de l'eau de Javel

L'efficacité désinfectante de l'Eau de Javel a été confirmée avec les nouvelles normes européennes relatives aux désinfectants. Elle est bactéricide (normes EN 1040, EN 1276, EN 13697, EN 13727),  fongicide (normes EN 1275, EN 1650, EN 13697, EN 13624), sporicide (norme EN 13704) et  virucide selon la norme française NF T 72-180. Elle assure ainsi la destruction de tous les micro-organismes.

Autres bons points : elle est économique (environ 3 euros les 40 pastilles ou moins d'1,5 euros la bouteille d'1,5 litre), et complète son action désinfectante par des pouvoirs blanchissants, détachants, désodorisants. Elle se décline sous différents conditionnements : en berlingots non dilués (extrait de Javel à 48° chlorométrique), diluée (9 à 36° chlorométrique), ou en pastilles (libérant 1,5 g de chlore actif).

 

Les dosages préconisés pour l'eau de Javel à 2,6 g de chlore actif (9° chlorométrique)


Supports

Mode d'emploi

Dosage

Locaux : cuisine, restaurant, sols, murs, portes, carrelages et autres revêtements

Nettoyer avec un détergent,

Rincer

Passer la solution javellisée

Rincer

300 ml pour 10 litres d'eau

Laisser agir au moins 5 mn

Gros et petits matériels, plans de travail, récipients à déchets et locaux à poubelles, systèmes d'évacuation des déchets

Démonter, racler ou frotter

Nettoyer et rincer

Javelliser

Rincer

3 litres pour 10 litres d'eau

Laisser agir au moins 15 mn

Canalisations WC, siphons

Verser l'eau de Javel directement dans la canalisation, la cuvette ou le siphon

Rincer (robinet ou chasse d'eau)

200 à 250 ml dans les canalisations.

Laisser agir au moins 15 minutes

Ustensiles et batterie de cuisine, vaisselle et couverts

Nettoyer, rincer

Javelliser dans un bac propre

Rincer

150 ml pour 10 litres d'eau

Laisser agir au moins 15 minutes

Crudités, salades, aromates, légumes…

Laver les légumes à l'eau claire

Rincer le bac, remplir d'eau et ajouter l'eau de Javel

Immerger les légumes quelques minutes, rincer abondamment et égoutter

10 gouttes par litre d'eau ou 5 ml pour 10 litres d'eau

Laisser agir 5 minutes

 

Les inconvénients

Mal utilisée, l'eau de Javel peut devenir dangereuse. Elle doit être diluée avec de l'eau froide ou tiède, ne doit surtout pas être mélangée à d'autres produits d'entretien (dégagement gazeux toxique et très irritant pour les bronches et les yeux), nécessite un temps de pose pour être efficace, laisse une odeur tenace (qui plait… ou pas) et est corrosive (d'où l'importance d'un rinçage suffisant). Son action décolorante peut également être un inconvénient. De plus, l'eau de Javel n'a aucune action détergente. Elle doit être appliquée sur des surfaces préalablement nettoyées et rincées.

À noter que l'extrait de Javel en berlingot doit être dilué dans les trois mois qui suivent la date de fabrication indiquée sur l'emballage. Limitez les quantités lors de l'achat. Les produits dilués et les pastilles se conservent plus longtemps.

L'impact environnemental du chlore est actuellement au coeur du débat. Il peut en effet se lier à d'autres molécules et produire des organochlorés, toxiques pour la faune et la flore et très persistants. 

Autre inconvénient : l'Eau de Javel détruit tous les germes, mais ne fait pas la distinction entre les germes pathogènes et les germes utiles, ceux qui aident à renforcer nos défenses immunitaires.


Laurence Le Bouquin, article réalisé en partenariat avec la DGAL
Un peu d'histoire
L'eau de Javel a vu le jour au 18E siècle grâce à un chimiste, Claude-Louis Berthollet, dans une manufacture de produits chimiques située à Javel, petit village près de Paris devenu aujourd'hui un quartier du 15ème arrondissement. Dès 1785 L'eau de Chlore est utilisée pour le blanchiment du linge. En 1793, un chirurgien découvre ses effets désinfectants dans son hôpital. Depuis, et après quelques petites variantes dans la formule chimique (hypochlorite de sodium), l'eau de Javel est utilisée dans le monde entier pour les tâches ménagères mais également en milieu hospitalier et professionnel. 86 litres sont utilisés chaque seconde dans le monde et 245 millions de litres chaque année en France.
En complément :
  Hygiène en fiches pratiques
Journal & Magazine
Services