×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hygiène

Formation aux bonnes pratiques d’hygiène en 2011 : le Fafih a une carte à jouer

Hygiène - jeudi 3 mars 2011 16:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La formation du personnel est une obligation, elle constitue une nécessité de fonctionner en cuisine en respectant les règles élémentaires d’hygiène alimentaire. Retour sur ce qui change cette année, et comment l’organisme paritaire collecteur agréé du secteur peut vous y aider.



Pour bénéficier d’une prise en charge de l’organisme paritaire collecteur agréé, les formations à l’hygiène alimentaire doivent être réalisées dans le cadre du dispositif des actions collectives proposées par le Fafih.
Pour bénéficier d’une prise en charge de l’organisme paritaire collecteur agréé, les formations à l’hygiène alimentaire doivent être réalisées dans le cadre du dispositif des actions collectives proposées par le Fafih.

Rappel des obligations réglementaires en matière d’hygiène

L’arrêté du 9 mai 1995, réglementant l’hygiène des aliments remis directement au consommateur, l’article 7, relatif au personnel, précise dans son chapitre IV que “les responsables des établissements doivent s’assurer que les personnes qui manipulent ou manutentionnent les aliments suivent des instructions précises leur permettant d’appliquer les dispositions du présent arrêté et disposent le cas échéant, selon leur activité, d’une formation renouvelée en matière d’hygiène des aliments.”

Selon le règlement (CE) n° 852/2004 du Parlement européen et du conseil du 29 avril 2004 relatif à l’hygiène des denrées alimentaires, dans son chapitre XII, consacré à la formation, les exploitants du secteur alimentaire doivent veiller à ce que les manutentionnaires de denrées alimentaires soient encadrés et disposent d’instructions et/ou d’une formation en matière d’hygiène alimentaire adaptée à leur activité professionnelle.

La prise en charge

Afin de mieux comprendre comment fonctionne le Fafih, votre organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) chargé de financer la formation professionnelle, il est utile de revenir sur le site Internet du Fafih (www.fafih.com  ). Celui-ci explique que le Fafih est un organisme paritaire dirigé en commun et représenté en nombre égal par les organisations professionnelles d’employeurs et les syndicats de salariés de la branche professionnelle de l’hôtellerie-restauration.

Il est organisé autour d’un conseil d’administration et d’un Bureau national. Ce conseil d’administration paritaire est constitué de 40 membres qui se réunissent quatre fois par an. Il est composé d’un collège employeur (20 membres) et d’un collège salarié (20 membres).

À cette fin, il dispose de pouvoirs étendus pour :
Définir une politique générale de la formation professionnelle, les options à long terme et ses objectifs à court et moyen terme ; Constituer dans le cadre de chaque dispositif de formation (plans de formation des entreprises de moins et plus de 10 salariés…) une commission paritaire nationale de la formation habilitée à décider, par des dispositions financières, pédagogiques et administratives propres au dispositif concerné.
Le bureau national paritaire se réunit sept fois dans l’année; il rassemble 20 représentants (10 du collège employeur, 10 du collège salarié) désignés par le conseil d’administration.

Les organisations paritaires du Fafih :

Ce terme désigne les organisations signataires de l’accord portant acte constitutif de l’organisme paritaire collecteur de l’hôtellerie-restauration et des activités connexes.

Ce sont pour les organisations de syndicats de salariés :
le Syndicat national CFTC commerce, services et force de vente ; la Fédération des services CFDT ; la Fédération générale des travailleurs de l’agriculture, de l’alimentation, des tabacs et des activités annexes Force ouvrière (FGTA/FO) ; La Fédération nationale de l’hôtellerie-restauration, sport, loisirs et casino (INOVA-CFE/CGC) La Fédération CGT Commerce, distribution, services.
Ce sont, pour les organisations professionnelles d’employeurs :
L’Union des métiers de l’industrie hôtelière (UMIH) ; Le Groupement national des chaînes hôtelières (GNC) ; La Confédération des professionnels indépendants de l’hôtellerie (CPIH) ; Le Syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs (Synhorcat) ; La Fédération autonome générale de l’industrie hôtelière touristique (Fagiht) ; Le Syndicat national de la restauration collective (SNRC) ; Le Syndicat national de la restauration publique organisée (SNRPO) ; Le Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL) ; Le Syndicat national des entreprises de restauration et service (SNERS) ; Le Syndicat national de la thalassothérapie ; Les Casinos de France ; Le Syndicat des casinos modernes de France.
 

Conditions d’accès aux formations

Avoir versé au Fafih la contribution plan de formation ;

Adresser votre demande de prise en charge 1 mois avant le stage ;

• Les stagiaires doivent être salariés ;

• La durée du stage est au minimum d’une journée.

Ce qui a changé :

Les formations à l’hygiène alimentaire doivent être réalisées dans le cadre du dispositif des actions collectives proposées par le Fafih.

• Les formations relatives à la production en cuisine se déroulent obligatoirement en ‘inter- entreprises’ (petits groupes de salariés d’entreprises différentes).

La marche à suivre

Afin de suivre la formation aux bonnes pratiques d’hygiène vous permettant d’obtenir l’attestation demandée lors des contrôles par la DDPP, vous pouvez obtenir une prise en charge en vous adressant organismes répertoriés par le Fafih. Ces organismes de formations mettent en place des sessions (voir calendrier sur le même site) dans votre région généralement dans des grandes villes, ce qui implique des déplacements, les cessions se déroulent sur une journée (sur le temps de travail).
En dehors de ces conditions, la formation est à votre charge, le coût moyen par personne pour 8 heures s’élève à 240 € HT.
Dominique Voisin

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
E-réputation : gérer ses avis clients en ligne
par Thomas Yung
Services