×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Michael Bösch élu meilleur manager hôtelier de demain au Hyatt Student Prize 2011

Hôtellerie - lundi 12 décembre 2011 10:02
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Pour la 4e édition du Hyatt Student Prize, Michael Bösch, de l'Université de sciences appliquées (IUBH) de Bad Honnef, en Allemagne, a été désigné vainqueur de la compétition. En 2011, c'est donc un garçon qui porte haut les valeurs de l'hôtellerie, après trois ans d'hégémonie féminine.



Gebhard Rainer , directeur EAME, Rakesh Sarna, président exécutif d'Hyatt Hotels & Resorts, Michael Bösch, le vainqueur du Hyatt Student Prize, Michel Jauslin, vice-président Hyatt Hotels & Resorts.
Gebhard Rainer , directeur EAME, Rakesh Sarna, président exécutif d'Hyatt Hotels & Resorts, Michael Bösch, le vainqueur du Hyatt Student Prize, Michel Jauslin, vice-président Hyatt Hotels & Resorts.

Michael Bösch, de IUBH (Université de sciences appliquées de Bad Honnef, en Allemagne), a donc reçu le prix du meilleur étudiant hôtelier de l'année, alors que Derek Suarez, (Cornell University, États-Unis) se classe second devant Julia Legrand, d'ESHotel (Clichy, 92).

Le président exécutif de Hyatt Hotels Corporation, Rakesh Sarna, a rappelé l'intérêt que le groupe Hyatt porte à cette compétition. Michel Jauslin, à l'initiative de cet évènement s'est pour sa part félicité de "contribuer à mettre en valeur tous ces talents, qui seront les leaders de l'hôtellerie de demain". Cette fois encore, un large éventail d'écoles étaient  représentées au travers des 9 finalistes : outre ESHotel, l'IUBH de Bad Honnef, et Cornell University, on pouvait retrouver des représentants d'Hotelschool (La Haye, Pays-Bas), l'institut Vatel, École de Savignac (Savignac-les-Églises, 24), Oxford Brookes (Royaume-Uni), Institut Paul Bocuse, et Les Roches International School (Suisse).

Destiné à mettre en valeur des graines de dirigeants, chaque année, le Hyatt Student Prize ajoute de nouveaux critères au concours. Cette année, chaque dossier de candidature devait être accompagné d'une petite vidéo amateur afin de tester les talents des jeunes en communication. Le premier prix a été remporté par une jeune étudiante, qui a ainsi démontré avec brio que l'on pouvait être à la fois  un élève studieux  en hôtellerie tout en étant doué pour la communication.

Enfin, la présence de Laure Brovelli, la première candidate du concours en 2008, rappelait aux candidats que celui-ci constitue aussi un excellent tremplin pour l'avenir. En effet, après avoir occupé le poste de responsable de la réception au Park Hyatt, elle vient d'être nommée chef d'hébergement au Hyatt Regency Paris Madeleine.
Quant au jury, il était était présidé cette fois encore par Daniel Picouly, et composé de personnalités éclectiques : des journalistes comme Brigitte Garambois (TF1), Justine Picardie ou Anne-Sophie Von Claer (Le Figaro), mais aussi un professeur d'université - Gail Rosseau -, la comédienne Michèle Laroque, et enfin un footballeur , Robert Pirès. La soirée de clôture était comme l'an dernier animée par Nikos Aliagas.
Évelyne de Bast