×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Les managers d'hôtels européens à la recherche de l'établissement du futur

Hôtellerie - mercredi 16 novembre 2011 15:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Pour son prochain congrès, qui se tiendra à Vienne (Autriche), l'association européenne des directeurs d'hôtels va plancher sur l'hôtel du futur. Des visites de projets avant-gardistes sont déjà prévues.



Michel Fernet et Peter Bierwirth, les deux coprésidents de l'EHMA.
Michel Fernet et Peter Bierwirth, les deux coprésidents de l'EHMA.

Michel Fernet, premier vice-président de l'EHMA (European Hotel Managers Association ou association européenne des directeurs d'hôtels) se plaît à rappeler l'importance qu'occupe l'association dans la vie de ses membres : elle noue des liens dans une activité trop souvent déshumanisée. "Nous comptons aujourd'hui environ 450 membres, dont 350 actifs. Nous avons 12 délégués généraux nationaux", dit-il, sachant qu'un pays peut bénéficier d'un délégué général à partir du moment où il a constitué un réseau de 10 membres. "Nous pourrions être plus nombreux, mais je ne le souhaite pas. Je préfère la qualité à la quantité. En revanche, il existe encore des pays où nous sommes encore trop peu nombreux et qui ne peuvent pas avoir de délégués comme les pays de l'ex-URSS ou les pays scandinaves. Dans ces pays, nous devons mieux nous faire connaître pour créer de nouveaux réseaux. Les membres sont choisis intuitu personae et non d'après le nom de leur établissement, cela rend les liens plus solides."

Mais si l'association fonctionne bien, c'est aussi parce qu'elle dispose à sa tête d'une structure qui véhicule ses valeurs. "Nous formons le 'directoire franco-germanique'", déclarent de concert Michel Fernet et Peter Bierwirth. Car les deux hommes sont très proches et complémentaires, chacun respectueux des idées de l'autre. C'est sans doute aussi cette atmosphère amicale et bienveillante que viennent chercher les 300 à 400 participants annuels au congrès de l'EHMA.

 
Parrainage de deux écoles prestigieuses

Cette année, les conférences seront consacrées à l'hôtel du futur. La première journée du congrès sera dédiée aux nouvelles technologies et à tout ce qui peut évoluer en termes de services au sein de l'hôtel. Elle sera parrainée par l'école hôtelière de Lausanne, et les élèves exposeront le fruit de leurs réflexions. La deuxième journée, ce sont les problématiques environnementales, managériales, ou de gestion qui seront abordées. Cette journée sera parrainée par la Cornell University. Le choix du parrainage de ces deux écoles n'est pas un hasard. "Ces deux écoles vont marquer leur journée de leur style et de leur savoir-faire, déclare Peter Bierwirth. Les Européens vont parler d'amélioration des services alors que les Américains, plus théoriciens, parleront davantage gestion et management."

Aujourd'hui, l'EHMA est fière de son identité et souligne que, dans cette période de crise, elle prend tout son sens. "70 % de nos membres sont en poste, et le congrès est une façon pour eux de s'évader du quotidien. Il est essentiel de préserver notre image et notre entente européenne" déclarent en choeur, Michel Fernet et Peter Bierwirth.
Évelyne de Bast

Journal & Magazine
Services