×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le luxe au pied des volcans

Hôtellerie - vendredi 18 novembre 2011 12:21
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Thuret (63) Le Château la Canière est le premier 5 étoiles d'Auvergne.





Construit au XIXe siècle dans la plaine de la Limagne, entre Clermont et Vichy, le Château la Canière a successivement appartenue à la Marine, puis est devenue un centre de rééducation, et enfin a été transformée en hôtel par un groupe hollandais. Mais cette expérience a tourné court. Alors, un industriel local, Marc Monier, s'est porté acquéreur, en janvier 2010, du bâtiment  et a poursuivi les travaux d'aménagement, passant coup sur coup de 4 à 5 étoiles. L'investisseur reste en revanche très discret sur les montants engagés.

Aujourd'hui, l'établissement propose 20 chambres et 6 suites (de 105 à 600 €), de nombreuses salles en enfilade où peuvent être organisés des séminaires : "Une activité florissante, mais qui a beaucoup chuté depuis la rentrée en septembre."

Car Marc Monier espère atteindre rapidement le point d'équilibre pour son entreprise : la commercialisation se met en place en interne et via le réseau Châteaux et Hôtels Collection. Les taux d'occupation sont en progression : "Nous sommes dans la moyenne nationale et au dessous de la moyenne régionale pour ce type d'établissement."

Désormais, les efforts se concentrent sur la restauration pour proposer une table en adéquation avec le cadre et les services de ce 5 étoiles. Un jeune chef doit faire ses preuves, Jérôme Bru, 28 ans , ancien second d'Anne-Sophie Pic.
Pierre Boyer

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services