×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Coup d'accélérateur pour l'hôtellerie brésilienne

Hôtellerie - lundi 21 novembre 2011 09:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Rio de Janeiro (BRESIL) En plein boom, le secteur hôtelier brésilien annonce près de 200 nouveaux établissements à l'horizon 2016.



Le Brésil comptera près d'un demi-million de chambres en 2014.
Le Brésil comptera près d'un demi-million de chambres en 2014.

Le Brésil accueillera bientôt les deux plus grands événements sportifs de la planète : en 2014, la Coupe du monde de football se déroulera dans une douzaine de villes, tandis que les Jeux Olympiques prendront place à Rio de Janeiro deux ans plus tard. Le pays s'attend donc à un nombre massif de visiteurs, sachant que le Mondial 2010 a drainé quelque 300 000 visiteurs étrangers en Afrique du Sud, et qu'on en espère un million pour les JO londoniens en 2012…

Pour accueillir cet afflux de touristes, le Brésil prévoit un investissement de poids : 5,5 milliards d'euros environ. D'ici à 2016, près de 200 nouveaux hôtels devraient voir le jour, soit l'équivalent de 140 000 chambres. La seule ville de Rio de Janeiro table sur 23 000 chambres supplémentaires, ce qui doublera sa capacité hôtelière.

Un contexte porteur
Le secteur surfe actuellement sur un contexte porteur : une croissance économique soutenue, un tourisme en développement (plus de cinq millions de visiteurs étrangers se sont rendus au Brésil en 2010) et l'essor de la classe moyenne. Sous les présidences de Lula, 25 millions de Brésiliens appartenant aux couches les plus pauvres de la société sont devenus des consommateurs appartenant à la classe moyenne, et "20 millions de personnes supplémentaires devraient rejoindre leurs rangs dans les cinq prochaines années", assure Gilles Gonzalez, directeur du développement d'Accor pour l'Amérique latine. Selon le cabinet de conseil Jones Lang LaSalle, le secteur hôtelier brésilien aurait même enregistré la meilleure performance de son histoire en 2010 avec un taux d'occupation des chambres de 68 % (72 % pour le segment économique), et un revenu par chambre disponible (RevPAR) en hausse de 17 % par rapport à l'année précédente.

Cet essor attire l'attention d'un nombre accru d'investisseurs internationaux, constate le cabinet. C'est par exemple le cas d'Accor, leader sur le marché hôtelier brésilien : le groupe compte en effet atteindre les 225 établissements d'ici à fin 2015 (contre 147 adresses aujourd'hui), en misant notamment sur ses marques économiques ibis, ibis Styles  et ibis Budget.
Violaine Brissart

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services