×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Un quatuor de choc à l'Hôtel de France

Hôtellerie - mardi 25 octobre 2011 11:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Auch (32) Chez les Casassus-Builhé, la cuisine est une affaire de famille : les trois frères se réjouissent du renfort de leur père.



De gauche à droite : Vincent, Jacques (le père) et Bruno. Manque Fabien, le troisième frère Casassus-Builhé.
De gauche à droite : Vincent, Jacques (le père) et Bruno. Manque Fabien, le troisième frère Casassus-Builhé.

"Notre père, Jacques, professeur de cuisine, vient nous aider le week-end. C'est notre joker de luxe", s'exclame Vincent Casassus-Builhé. À 29 ans, le plus jeune de la fratrie Casassus-Builhé s'est porté acquéreur en 2009, avec sa compagne Lucie Mouget, de l'Hôtel de France, l'établissement emblématique de la région auscitaine, rendu célèbre par André Daguin. Le jeune couple était depuis 2006 à la tête du Relais du Pont à Gimont et de la brasserie La Cocotte à Auch (32). En 2010, Fabien, 34 ans, a pris en charge la pâtisserie, après avoir vécu dix ans à New-York. Il a été suivi par Bruno, 35 ans, directeur de la restauration au terme d'un parcours professionnel en Asie.

La restauration et l'hôtellerie ont toujours rythmé la vie des Casassus-Builhé, dont la famille est propriétaire depuis plusieurs générations de l'Hôtel Dupont à Castelnau-Magnoac, entre Auch et Lannemezan. "On y a tous travaillé", souligne Vincent, ancien de Bernard Pacaud et de Jean-François Piège.

"Nous sommes d'ici"

Le renouveau de l'Hôtel de France (29 chambres, un restaurant, une brasserie) n'a pas été facile, compte tenu de la personnalité d'André Daguin et de l'échec du cuisinier qui lui avait succédé. "Nous sommes d'ici, nous nous inscrivons dans la durée", assure Bruno. Les trois frères ambitionnent de créer à Auch un lieu qui rassemblera restauration et artisans des métiers de bouche pour promouvoir la gastronomie gersoise.

Bernard Degioanni

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services