×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

L'hôtellerie marseillaise en plein renouveau

Hôtellerie - mercredi 16 novembre 2011 17:37
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Les hôtels phocéens se préparent pour 2013, année où Marseille deviendra capitale européenne de la culture. Un écrin de choix pour le Music Hotel, un établissement ouvert à la mi-octobre et qui mélange les genres : dédié à la musique, il accueille aussi une clientèle d'affaires.



Il y avait foule pour l'ouverture du Music Hotel. Ce nouveau venu dans l'hôtellerie marseillaise crée l'événement en proposant un studio d'enregistrement gratuit en sous-sol, une salle dédiée à l'événementiel au premier étage, et des chambres design dans les étages supérieurs. Ils sont trois associés à l'origine du projet. Claude Njoya, d'abord, le musicien et l'attaché de presse : cet ancien champion du monde d'arts martiaux est aussi très impliqué dans l'évènementiel sportif. Richard Bahericz, spécialiste du son, l'a suivi dans cette aventure et s'occupe de toute la partie musicale, les enregistrements et les futures émissions qui devraient être organisées en sous-sol avec le partenariat de la radio NRJ. "Claude a eu le premier l'idée de créer un hôtel dédié à la musique, poursuit Gilles Dozol, le troisième associé, car il voulait un hébergement spécifique pour les stars de la nuit qui réponde à leurs exigences."

Gilles Dozol se définit comme un 'investisseur hôtelier'. "Je souhaitais avant tout faire un hôtel pour une clientèle d'affaires, car l'offre sur Marseille est limitée, même s'il existe de beaux projets en cours.", explique-t-il. "Même si nous avons travaillé à trois sur le concept, je me suis investi à fond dans la décoration et l'aménagement." Il avoue même "y avoir investi toutes [s]es économies" pour payer les travaux, soit un investissement d'1 M€.

Le résultat est conçu pour plaire à la fois aux artistes et aux hommes d'affaires. La partie hébergement comprend 10 chambres très spacieuses et deux suites. Les chambres font au minimum 20 m2, comme certaines salles de bains. Celles-ci sont équipées en meubles Duravit et disposent de nombreux gadgets 'arty' : LEDS installés près du robinet qui font varier la couleur de l'eau, baignoires jacuzzi pour les plus stressés…

Tourner la page

Avec ce nouvel hôtel atypique, Marseille tourne un peu plus la page de ses années de léthargie, avant d'accueillir en 2012 le Forum de l'eau puis de devenir en 2013 la capitale européenne de la culture. Transport, urbanisme et tourisme sont ainsi les piliers de son développement. Depuis le mois d'avril, plusieurs nouveaux hôtels ont ouvert, dont un all seasons, la marque lifestyle d'Accor de 51 chambres et une résidence Hi Park, un concept de BNP Paribas Real Estate de 114 appartements. Et d'ici à 2012, 5  hôtels vont ouvrir, soit 821 chambres allant du 5 au 2 étoiles, notamment InterContinental qui dresse sa façade monumentale sur le Vieux-Port.
En attendant les autres ouvertures, le Music Hotel a trouvé son créneau, celui du 'business détente', attirant à la fois les hommes d'affaires et le monde du show-biz. "Nous avons totalement insonorisé le sous-sol dédié à la musique : la salle d'enregistrement, avec des moquettes, un travail sur le parquet, et des murs tapissés qui étouffent le son , est totalement étanche."
Évelyne de Bast

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services