×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Cité dans un Top 10 des hôtels les plus sales, un hôtel attaque Tripadvisor

Hôtellerie - mardi 25 octobre 2011 15:15
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Un hôtelier américain réclame 10 M$ (7,19 M€) au site d'opinion, parce qu'il figure dans un classement des hôtels les plus sales établi par le site communautaire.



Le Grand Resort Hotel and Convention Center, de Pigeon Force (Tennessee, États-Unis), n° 1 du Top 10 des hôtels les plus sales de Tripadvisor.
Le Grand Resort Hotel and Convention Center, de Pigeon Force (Tennessee, États-Unis), n° 1 du Top 10 des hôtels les plus sales de Tripadvisor.

Dix millions de dollars, telle est la somme exigée par un hôtelier qui apparaît dans la liste 2011 des hôtels les plus sales des États-Unis de Tripadvisor. Le propriétaire du Grand Resort Hotel and Convention Center de Pigeon Force (Tennessee, États-Unis) attaque en effet le site communautaire pour des propos diffamatoires.

Apparaître dans un tel classement peut signer la mort d'un hôtel, d'autant que ce genre de publicité se propage extrêmement rapidement sur internet. Tripadvisor ne commente pas l'affaire, et se cache derrière l'argument du "classement établi selon les notations de notre communauté de voyageurs". Mais ce même classement fait l'objet de nombreuses poursuites, pour diffamation ou avis falsifié. C'est le fonctionnement même de Tripadvisor qui finit par être remis en cause… Sans que les responsables du site ne réagissent.

En définitive, le problème est que les clients continuent de faire confiance aux avis recensés sur le site sans être conscients de ce qui se passe en coulisses. Et ce sont les hôteliers qui en paient le prix. Si les avis négatifs existent réellement, comment trier le vrai du faux ?

Selon Rémi Ohayon, directeur général des ateliers Apicius, les avis postés sur ce type de site peuvent être répartis en trois catégories : 30 % sont de vrais avis de clients, 30% sont écrits par des hôteliers concurrents, et 30% par l'hôtelier lui-même… De quoi faire réfléchir sur la fiabilité de tels sites communautaires !

Vanessa Guerrier-Buisine

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Tours de main
par Marcel Mattiussi
Services