×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Accor en pleine forme au 3e trimestre

Hôtellerie - jeudi 20 octobre 2011 16:25
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Les résultats du groupe sont portés par le segment économique.





Au cours du 3e trimestre, Accor continue sur sa lancée et enregistre une augmentation de 6 % de son chiffre d'affaires (+ 2,7 % en données publiées). Ce qui, en cumul depuis le début de l'année, équivaut à une hausse de 5,8 % (+ 3,8 % en données publiées), et un chiffre d'affaires de 4,597 milliards d'euros.
Après deux premiers trimestres plutôt bons, la saison estivale s'est bien passée et se conclut en beauté sur une rentrée très dynamique. Dopé par une hôtellerie économique qui, hors États-Unis, voit son RevPAR grimper de 7,5 %  en données comparables, et avec une hôtellerie milieu et haut de gamme qui n'a pas flanché (+ 5,3 % en données comparables), le groupe Accor a mis tous ses clignotants au vert.

La chance est là
En Europe, deux pays se détachent : la France, qui enregistre au 3e trimestre une augmentation de 6,7 % de son chiffre d'affaires, notamment sur les segments milieu et haut de gamme, et le Royaume-Uni, porté par Londres, dont les segments milieu et haut de gamme connaissent une hausse de 6,6 % tandis que le segment économique enregistre + 9,8 % de croissance.
Dans les pays émergents, la croissance est aussi à deux chiffres, que ce soit en Asie Pacifique comme en Amérique latine, aussi bien dans le haut de gamme que dans l'économique. Les prix moyens, notamment au Brésil, où la demande dépasse l'offre existante, ont bondi. 

La décision du groupe de se concentrer sur son métier de base semble lui porter chance. Après la cession de Lenôtre, Accor a accélèré au 3e trimestre la vente des murs de ses hôtels : Pullman Bercy, Sofitel Arc de Triomphe, cession des murs de 7 Suite Novotel à un OPCI…
Par ailleurs, Accor demeure optimiste quant à ses objectifs de développement fixés à 35 000 chambres en 2011 et 40 000 en 2012 , ayant déjà atteint les 28 000 chambres supplémentaires, par croissance naturelle et, selon les opportunités, par croissance externe (comme lors de la reprise en contrat de franchise de 24 hôtels au Royaume-Uni).
Avec de telles perspectives, le groupe espère toujours atteindre un résultat d'exploitation en fin d'année situé entre 510 et 530 M€.

Évelyne de Bast

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Accompagnement pour l'acquisition et la transmission
par Adeline Desthuilliers et Mahmoud Ali Khodja
Services