×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Bouygues et Accor négocient pour la vente du Pullman Paris Rive Gauche

Hôtellerie - mardi 23 août 2011 10:27
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

La transaction, engagée depuis le début de l'été, serait menacée par un projet de démolition émanant du ministère de la Défense, selon Le Journal du dimanche du 21 août dernier.



Le Pullman Paris Rive Gauche a longtemps été l'un des fleurons du groupe Sofitel à Paris.
Le Pullman Paris Rive Gauche a longtemps été l'un des fleurons du groupe Sofitel à Paris.

L'hôtel Pullman Paris Rive Gauche (Paris, XVe) fait l'objet d'une négociation menée depuis le début de l'été entre le groupe Accor, vendeur, et le groupe Bouygues Immobilier, acheteur. Selon Accor, "le projet est actuellement soumis aux institutions représentatives du personnel on devrait en savoir plus dans un mois". Mais, d'après le Le Journal du dimanche, l'établissement pourrait être détruit en raison de sa trop grande proximité avec le futur ministère de la Défense à Balard. Chez Bouygues Immobilier, on déclare ne pas être au courant de cette intention, pas plus que chez Bouygues Construction, pourtant chargé de bâtir le futur ministère de la Défense.

 
Une légende de l'hôtellerie française

La nouvelle serait fâcheuse. Car le Pullman Paris Rive Gauche est une institution dans l'industrie hôtelière française. Autrefois connu sous le nom de Sofitel Sèvres, son histoire est étroitement liée à celle du groupe Accor. Fleuron de la chaîne Sofitel, filiale de Paribas, il en était le navire amiral à Paris dans les années 1970. Avec ses 23 étages et plus de 677 chambres, l'hôtel est considéré à l'époque comme totalement révolutionnaire. Il ne connaîtra cependant pas la réussite financière escomptée et entraînera la chaîne dans son déclin. Après plusieurs déboires financiers, Sofitel est d'abord vendue à Jacques Borel International pour être reprise en 1980 par la Société d'investissement et d'exploitation hôtelière (SIEH), créée par Paul Dubrule et Gérard Pélisson en 1967 pour aider au développement de Novotel et des autres marques du groupe. L'entrée du Sofitel Sèvres dans leur portefeuille leur permit de se lancer le futur groupe Accor dans l'hôtellerie haut de gamme, avec la réussite que l'on sait.

Le rachat de l'immeuble par Bouygues Immobilier signifierait à n'en pas douter sa fin en tant qu'hôtel. Bouygues n'envisageant pas de devenir un acteur de l'hôtellerie, il devrait être reconverti en bureaux, à moins qu'il ne soit tout bonnement rasé, si l'on en croit Le Journal du dimanche.
Évelyne de Bast