×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Louvre Hotels signe avec Oséo et KPMG pour faire monter en gamme ses établissements

Hôtellerie - mardi 5 juillet 2011 11:37
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Un triple partenariat a été conclu entre le groupe hôtelier, l’entreprise publique de financement des PME et entreprises intermédiaires et le cabinet d’expertise. L’objectif : permettre aux établissement du groupe de s’adapter à la nouvelle classification, en amont et en aval, grâce à une assistance technique et à un accès plus rapide aux financements.



Louvre Hotels, en la personne de Victoire Boissier, vice-présidente finance de LHG, a signé le 4 juillet un partenariat avec Oséo, représenté par Joël Darnaud, directeur général délégué, assisté de Richard Livet, responsable du marché tourisme France d’Oséo, et KPMG. Le cabinet d’expertise était lui représenté par Jean-Marc Aubault, directeur national de la filière franchise et réseaux assisté de Xavier Tissandier.

Ce partenariat est destiné à aider les hôtels à monter en gamme et à financer leurs investissements de rénovation dans le cadre des mises aux normes. Ce nouveau dispositif s’ajoute à ceux déjà mis en place depuis le début de l’année par la direction des opérations en franchise. Première concernée, Kyriad, la marque non standardisée du groupe, dont un tiers du parc seulement est classé 3 étoiles.

Des demandes de prêts plus nombreuses
Initié par Louvre Hotels, ce partenariat satisfait tous les acteurs impliqués. Louvre Hotels donne ainsi les moyens à ses hôtels de se mettre aux normes - 3 étoiles pour les Kyriad et 3 ou 4 étoiles pour les Kyriad Prestige. L’attribution de la nouvelle classification est souvent liée à des travaux de rénovation pour lesquels l’obtention de prêts s’avère souvent nécessaire. “Dans ce cadre, nous sommes un accélérateur et un facilitateur, lance Jean-Virgile Crance, directeur des opérations franchise du groupe. Cela va permettre à nos hôtels franchisés d’obtenir plus rapidement leurs prêts.” Visés au préalable par le groupe au sein d’une commission interne, les dossiers vont suivre des circuits plus courts.

Ce dispositif permet à Oséo d’augmenter le nombre de ses prêts participatifs pour la rénovation hôtelière (PPR) et prêts participatifs pour la modernisation de la restauration, encore à la traîne. “Nous sommes sur le même rythme que les hôtels qui demandent leur classement, souligne Richard Livet, nous avançons donc lentement. À ce jour, seuls quelque 1 100 dossiers de classement se trouveraient entre les mains d’Atout France.

Des conseils en amont
Le rôle de KPMG se situe en amont du montage des dossiers de financement. Le groupe d’experts apporte aux hôteliers l’assistance technique nécessaire pour réaliser les études de faisabilité à des tarifs préférentiels. Le partenariat a été étendu aux demandes liées à la création d’entreprises (études de faisabilité), à la transmission et au suivi dans la gestion de l’entreprise.

Du côté de Kyriad et Kyriad Prestige, tous les établissements devront avoir leur classement 3 étoiles dici à 2012, martèle Jean-Virgile Crance. Pour convaincre les hôteliers, le directeur multiplie les réunions d’information en région - six depuis le début de l’année, totalisant 145 hôtels sur les 220 qui constituent le réseau - pour présenter l’ensemble du dispositif, toujours avec le soutien de lassociation des franchisés de Louvre Hotels souligne-t-il.

La démarche suggérée aux hôteliers pour obtenir leur classement se décompose en deux temps : en faisant d’abord réaliser une pré-évaluation par le cabinet Archipel (coût proposé : 170 €) puis un audit via l’un des trois cabinets agréés Cofrac retenus par Louvre Hotels. Les hôtels sont libres dadhérer ou non à ce dispositif, ajoute Jean-Virgile Crance, mais ils ont aujourdhui toute la panoplie doutils pour les aider à atteindre les objectifs fixés. Dailleurs, nous allons élargir ces propositions à lensemble des marques Première Classe et Campanile.

25 nouveaux hôtels franchisés depuis le début de l’année
Depuis le début de l’année, le portefeuille franchise chez Louvre Hôtels s'est agrandi 25 nouveaux hôtels dont 2 Campanile, 12 Première Classe, 4 Kyriad Design by Enzo, 6 Kyriad, 1 Kyriad Prestige. Aujourd’hui, Louvre Hotels souhaite muscler son organisation. “Nos animateurs régionaux sont les maillons forts du système. Le métier d’animateur régional doit évoluer vers celui de responsable régional. À nous de leur donner les moyens, avec de nouveaux outils et de nouvelles méthodes de travail.”
Évelyne de Bast