×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le Concorde Montparnasse intègre le portefeuille de Ferre Hotels pour plus de 100 millions d’euros

Hôtellerie - lundi 18 juillet 2011 17:40
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

L’hôtel Concorde Montparnasse, ex-Bleu Marine, du temps de la famille Taittinger, vient d’être racheté par le groupe Ferre Hotel, pour plus de 100 millions d’euros, au groupe Louvre Hotels.



L'hôtel Concorde Montparnasse, place de Catalogne à Paris.
L'hôtel Concorde Montparnasse, place de Catalogne à Paris.

C'est une jolie transaction que vient de terminer la société Ferre Hotels avec l’acquisition de l’hôtel Concorde Montparnasse, gros porteur de 354 chambres. Situé à la sortie de la gare TGV Montparnasse, en plein cœur du quartier des affaires, l’hôtel est classé en catégorie 4 étoiles et vient grossir le portefeuille du groupe Ferre Hotels, qui contient une centaine d'hôtels de toutes catégories.

Didier Ferre, le président directeur général du groupe Ferre Hotels, a déjà racheté plusieurs hôtels Concorde dont Le Grand Hôtel de la Reine, place Stanislas à Nancy (54), Le Royal à Metz (57), le Concorde à Angers (54) et le Concorde au Mans (72).

Le Concorde Montparnasse, construit en 2004, sera soumis à bail et la gestion continuera d’être confiée à Louvre Hotels. Enfin, après ses 7 années d’existence, l’hôtel devrait faire l’objet de travaux d’embellissement dont le montant n'a pas encore été évalué par son  propriétaire.

Évelyne de Bast