×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Reconversion réussie pour la SEH

Hôtellerie - jeudi 16 juin 2011 16:55
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

L’assemblée générale du 7 juin dernier a donné un blanc-seing à la Société européenne d’hôtellerie (SEH) - née de la fusion d’Inter Hôtel et des Relais du Silence -, et à son président Jean Lavergne en approuvant toutes les actions menées par la société jusqu’à présent.



 

Désormais, Jean Lavergne, président de la SEH, est totalement libre d’avancer, ayant réussi la mise en place de la structure juridique, la restructuration et la réorganisation du groupe SEH. Les résultats de l’année, excellents, ne peuvent que lui apporter une confiance supplémentaire : avec une progression de 30 % du chiffre d’affaires de la centrale de réservation et de 23 % du chiffre d’affaires lié au programme de fidélité avec la carte Accent, la société atteint maintenant un chiffre d’affaires consolidé de 300 M€.

Une dynamique d’après fusion

C’est surtout toute une dynamique qui a été enclenchée par l’effet fusion. La première coopérative d’hôteliers aux quatre marques distinctes aura recruté, en 2010, 60 adhérents supplémentaires dont 15 pour P’tit Dej-Hotel, qui possède déjà un parc de 34 établissements et 1 460 chambres, 24 pour Inter-Hotel, la marque référence du réseau avec 291 hôtels, 6 pour Qualys-Hotel sur un total de 9 hôtels, et 15 pour Relais du Silence avec 210 établissements. “En termes de développement, nous avons bien progressé en 2010, déclare Philippe Marguet, directeur général de la SEH, mais sur les six premiers mois de l’année 2011, nous faisons encore mieux qu’en 2010, avec déjà 20 hôtels supplémentaires. Nous espérons donc atteindre, d’ici à 2015, 150 P’tit Dej-Hotel, 400 Inter-Hotel, 350 Relais du Silence, et 100 Qualys-Hotel.”

Ces bons résultats méritent pourtant quelques nuances. Car si trois des marques sont déjà totalement sur les rails, Qualys-Hotel, développé sur un créneau urbain haut de gamme, annonce un développement plus délicat : “Nous croyons beaucoup à son développement hors de l’Hexagone, assure Philippe Marguet, notamment en Italie, en Andorre, et dans le nord de l’Espagne. Mais nous avons également en interne un vivier important qui nous vient des Inter-Hotel rénovés qui peuvent acquérir la marque Qualys-Hotel. Enfin, des hôtels provenant d’autres réseaux peuvent également trouver un avantage à retrouver notre réseau. Pour nous, l’axe européen est un axe fort. Nous avons une vraie vocation européenne.”

La nouvelle coopérative, confortée par tous ces bons indicateurs, va s’atteler à trois chantiers prioritaires : le marketing et commercial, l’exploitation - avec l’amélioration de l’offre de la société IdéHotel la plateforme de services, filiale à 100 % de groupe -, et la formation.

Reste à améliorer un facteur incontournable, la communication. Car c’est en se faisant mieux connaître en France et à l’étranger, dans sa nouvelle configuration et avec ses nouveaux habits de coopérative internationale, que le réseau s’étoffera.
Évelyne de Bast