×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

“Ce qui m’importe le plus, c’est le côté social et sociétal du développement durable”

Hôtellerie - jeudi 16 juin 2011 11:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Rencontre avec Emilie Pajevic, directrice d’hôtels au sein du groupe Temmos, dont elle a piloté sur le terrain, en vraie pionnière, la démarche développement durable.



“Pour des hôtels saisonniers comme les hôtels de montagne, c’est l’opportunité d’une vraie stabilité” estime Emilie Pajevic.
“Pour des hôtels saisonniers comme les hôtels de montagne, c’est l’opportunité d’une vraie stabilité” estime Emilie Pajevic.

Titulaire d’un DEUG d’anglais, diplômée en tourisme et en management hôtelier, parlant 6 langues, Emilie Pajevic est un des piliers du groupe Temmos, “un jeune groupe, ouvert, dynamique et moderne. Sur ses 5 établissements, trois sont dirigés par une femme”. Entrée à 20 ans, la jeune femme est devenue directrice du Morgane (4 étoiles) à Chamonix à 26 ans. Aujourd’hui âgé de 32 ans, elle veille au bon déroulement de la première saison de L’Aigle des Neiges Resort&Spa (3 étoiles), le dernier établissement du groupe, ouvert à Val d’Isère. Elle a assuré sur le terrain la mise en place de la démarche développement durable du groupe. Temmos se positionne en effet comme la première chaîne hôtelière de montagne neutre en émission de gaz carbonique avec une compensation totale des émissions CO2 de ses établissements. L’hôtel Le Morgane, aujourd’hui labellisé de l’écolabel Européen et Green Globe, en fut l’établissement pilote.

“Construire une équipe autour de valeur”
Ce qui me plaît dans la notion de développement durable, cest cette prise de conscience quil faut faire attention à ce qui nous entoure. Trier ses déchets, maîtriser ses dépenses en énergie et en eau, privilégier les achats locaux, pour moi, cest le basique. Ce qui mimporte le plus, cest le côté social et sociétal du développement durable, limplication et la formation du personnel, synonyme dévolution de carrière. Cest construire une équipe autour de valeurs, avec des notions de bien-être. Pour des hôtels saisonniers comme les hôtels de montagne, cest lopportunité dune vraie stabilité”. Pour convaincre, rien de tel que l’exemplarité. Emilie Pajevic ne se contente pas de dire, elle fait. Derrière le guichet de la réception, en salle, elle vit au rythme de son personnel, se remet chaque jour en question.
Anne Sallé