×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Louvre Hotels Group affiche de solides ambitions

Hôtellerie - mercredi 27 avril 2011 14:19
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Louvre Hotels, filiale du Groupe du Louvre, rachetée par Starwod Capital, et Golden Tulip, racheté en juillet 2009, deviennent une seule et même entité, réunie sous une marque baptisée Louvre Hotels Group, qui appartiendra à Stareco, une société filiale de Starwood Capital. Cette fusion en fait la 8e chaîne hôtelière mondiale.



Au sein de Louvre Hotels Group, la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie qui consiste à développer les marques, conserver leurs spécificités tout en répartissant les compétences et les savoir-faire sera confiée à Pierre-Frédéric Roulot, président de Louvre Hotels Group. Il sera épaulé par Mike Spetter, nommé conseiller spécial du président par Starwood Capital. La récente nomination de Mathieu Evrard comme directeur du développement international de Louvre Hotels devrait conforter l’équipe dirigeante.

Une stratégie par marques

La nouvelle stratégie, ayant fait l’objet d’une réflexion depuis dix-huit mois, a déjà amorcé les premiers changements :

- mise en place du nouveau concept de rénovation Première Classe dans 35 % du réseau :

- déploiement des Campanile nouvelle génération dans 25 % du parc, avec le Bed Blitz (100 % du parc équipé) et le buffet Blitz (avec une carte élaborée par Pierre Gagnaire), implanté dans 80 % des hôtels ;

- harmonisation du réseau Kyriad avec, en prévision, 30 % des hôtels rénovés d’ici à 2013 ;

- redéfinition des fondamentaux de la marque Golden Tulip.

Le développement à l’international va reposer sur des effets de synergie entres les marques. Ainsi, en France, où les marques Campanile, Première Classe et Kyriad sont bien implantées, le groupe espère développer la marque Golden Tulip, avec l’ouverture de 50 nouveaux hôtels d’ici à 2016, les premiers étant situés à Thionville, Roissy (ancien Kyriad) et Lyon (ouverture été 2011). À l’étranger, le groupe espère profiter de la bonne situation des hôtels Golden Tulip au Brésil, en Afrique du Nord et en Asie, pour développer les marques Campanile et Première Classe. Le groupe cherche à consolider sa positon de n° 2 en Europe et à se positionner dans le top 5 dans les pays émergents.

Planifiant l’ouverture de 80 hôtels en 2011 en Europe et en Asie, (20 étant déjà ouverts depuis janvier), le jeune groupe ambitionne l’ouverture de 100 nouveaux hôtels par an pendant cinq ans, avec notamment la reprise de petits réseaux existants comme les Enzo Hotels, les Bonsai Hotels ou les Balladins, et en privilégiant trois destinations : l’Ukraine devrait accueillir 6 nouveaux hôtels en 2012-2013, le Brésil, où un partenariat exclusif avec BHG a placé le groupe à la 3e place, en trois ans et enfin l’Inde - qui dispose déjà de 6 établissements - sera renforcée de 15 ouvertures par an pendant cinq ans. Cette dernière destination devient d’ailleurs prioritaire pour 2011-12. Pour assurer sa croissance et permettre au groupe de s’implanter dans les villes majeures, le groupe va créer un fonds d’investissement sur place. Compte tenu de la dynamique existante sur place, de lintérêt pour lhôtellerie, de limportance de créer très vite un réseau et des rendements attractifs, nous avons décidé de créer ce fonds, qui doit être un outil dédié à notre développement”, explique Mathieu Evrard. Dès cette année, le groupe devrait posséder 15 hôtels, soit 1 000 chambres, et implanter 15 hôtels supplémentaires tous les ans pendant les cinq prochaines années. Une première levée des fonds, qui s’élèverait à 100 M$ serait finalisée fin mai 2011, avec l’objectif de le porter ultérieurement à 300 M$. “Une façon pour Louvre Hotels Group dêtre autonome dans sa gestion et de pratiquer une politique efficace”, souligne Pierre-Frédéric Roulot.

Désormais, restructuré en interne, doté d’un nouveau logo, d’une nouvelle organisation et surtout d’une nouvelle ambition, Louvre Hotels Group est bien placé dans la course au développement international avec ses 7 enseignes, repositionnées, et redéfinies par rapport au marché.

Nota : Louvre Hotels Group représente 7 marques  allant du 1 au 5 étoiles : Première Classe, Campanile, Kyriad, Kyriad Prestige, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip. Le groupe représente 1 000 hôtels, soit 80 000 chambres réparties dans 40 pays, ce qui en fait le 8e acteur mondial de l’hôtellerie.

Évelyne de Bast