×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

RevPAR Guru développe sa méthode de revenue management

Hôtellerie - mercredi 2 mars 2011 11:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Jean-François Mourier et Bruno Pérez, créateurs de RevPAR Guru, ont mis au point une nouvelle approche de la gestion hôtelière informatisée inspirée des méthodes des salles des marchés.



Avec l’importance croissante prise par internet dans la réservation des chambres et la gestion des prix, il devient de plus en plus difficile pour les hôteliers de s’y retrouver sans utiliser de RMS (revenue management system). Or ces systèmes sont bien souvent vieillissants : basés sur le seul historique des prix relevé au fil des années, ils ne tiennent pas compte de l’évolution constante du marché. RevPAR Guru

C’est donc une approche nouvelle, basée sur la concurrence et l’évolution du marché que développe aujourd’hui RevPAR Guru, une société basée à Miami, créée et pilotée par Jean-François Mourier, président, et Bruno Pérez, vice-président. Cette méthode est inspirée des salles des marchés et appliquée à l’hôtellerie. Pour répondre à la demande fluctuante du marché “il faut aujourd’hui être connecté en temps réel, avec un système automatisé, déclare Bruno Pérez. Dans les systèmes antérieurs, il existe des plages horaires importantes, d’environ seize heures, entre le moment où l’on ferme le système le soir, après sa journée de travail et le moment où on le rallume pour remettre les données à jour. Ceci peut provoquer des distorsions très graves avec la demande réelle, surtout en période de crise, et l’on peut se retrouver avec des prix trop élevés ou trop bas.” La solution trouvée par les deux Français réside en un système dont les informations statistiques (taux d’occupation, conditions extérieures du marché…) sont renouvelées toutes les dix minutes, 24 heures sur 24.

Le système RevPAR Guru intègre également les OTA (‘online travel agencies’, les agences de réservations en ligne) et les GDS (‘Global Distribution Systems’, les systèmes de réservation centralisés), ce que ne faisaient pas les anciens systèmes RMS, d’après RevPAR Guru. Le nouveau système va même jusqu’à gérer la place des hôtels sur les pages des OTA, un emplacement primordial qui conditionne souvent le prix. “Il vaut mieux, pour un hôtelier, être placé en haut d’une page avec un prix plus élevé qu’en bas avec un prix plus faible”, précise Jean-François Mourier. RevPAR Guru propose une formule tout compris, car tout est intégré dans un seul système’, s’enthousiasme Bruno Pérez. Pour l’hôtelier, c’est la garantie, selon Jean François Mourier, que “chaque dollar investi rapporte 8 $ à l’hôtelier”, à condition toutefois que l’hôtelier reste crédible et pratique une politique de prix acceptable. RevPAR Guru garantit même “dans certains cas, jusqu’à 15 fois le montant”, à condition toutefois de respecter certaines clauses du contrat.

Enfin, les créateurs ont voulu un système facile d’utilisation. “L’hôtelier choisit simplement  ses paramètres et les modifie quand il le souhaite en les insérant dans un extranet”, explique Jean-François Mourier. Le système va alors modifier automatiquement ses prix en fonction des nouveaux paramètres. Pour RevPAR Guru, le système est simple, efficace et rémunérateur car “il joue sur deux variables essentielles en hôtellerie, les taux d’occupation et les prix moyens, pour atteindre le meilleur RevPAR, tout en intégrant la dimension OTA et autres GDS.”

Évelyne de Bast