×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le Ya’tis, 57 chambres au cœur du vignoble gardois

Hôtellerie - lundi 7 mars 2011 15:52
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Saint-Laurent-des-Arbres (30) S’il vise la clientèle touristique, cet établissement ouvert début décembre mise aussi sur la proximité d’entreprises évoluant dans le secteur du nucléaire.



Mobilier contemporain, grande salle de bain, wifi, téléviseur écran plat : les chambres sont très soignées.
Mobilier contemporain, grande salle de bain, wifi, téléviseur écran plat : les chambres sont très soignées.

Rachid Bekhti est un enfant de Saint-Laurent-des-Arbres. Un chef d’entreprise qui évolue dans le BTP et a souhaité élargir ses activités en se tournant vers le tourisme. Javais dabord imaginé réaliser un village de vacances sur le thème de lEurope avec des maisons reprenant larchitecture de chaque pays. Mais investir chez soi nest pas toujours facile… Il a donc préféré attendre qu’un projet de zone d’activités porté par la communauté de commune La Côte du Rhône gardoise prenne forme. Il a alors acquis un terrain d’un hectare et déposé un permis de construire pour un hôtel. Il l’a voulu aussi grand que possible, avec 57 chambres. Une capacité que seuls quelques établissements de Nîmes sont capables d’offrir. Nous visons une clientèle touristique, celle des autocaristes qui peuvent être intéressés par notre situation géographique à proximité dun échangeur de lautoroute A9, à quinze minutes dOrange et vingt-cinq de Nîmes et dAvignon.Un travail de commercialisation dont va se charger son directeur, Cédric Béranger qui a pris ses fonctions courant janvier.

Déjà un second hôtel en projet

Mais le propriétaire de ce bâtiment construit sur deux niveaux vise aussi une clientèle d’affaires. En effet, cette zone ne compte pas que des vignerons, elle est également tournée vers l’industrie, notamment nucléaire, et son potentiel est important. Pour la séduire, Rachid Bekhti met le wifi à disposition gratuitement, il y ajoute l’accès à Canal + et pense déjà à une piscine. Par ailleurs, tant qu’un restaurateur ne viendra pas le solliciter pour profiter d’une partie du terrain prévue à cet effet, il a aussi organisé un partenariat avec un restaurant voisin lui permettant de proposer une formule de soirée étape.

Après avoir investi 3 M€ pour l’achat du terrain, la construction et l’aménagement, il prospecte déjà à une trentaine de kilomètres au nord, dans une zone également orpheline d’un hôtel moderne. Et comme il l’a fait pour le ‘Ya’tis’, il devrait encore intégrer le groupement Inter-Hotel pour favoriser un développement rapide.
Jean Bernard