×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

La Fédération des franchisés Accor est née

Hôtellerie - mardi 8 février 2011 10:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

L’arrivée de Denis Hennequin à la tête du groupe et la dynamique nouvelle impulsée au développement de la franchise ont rendu nécessaire une remise à plat de la représentation des franchisés auprès du groupe. C’est chose faite avec la nouvelle structure fédérale. À sa tête, un duo composé de Pascal Donat et Patrick Jacquier.



Pascal Donat et Patrick Jacquier, les deux co-présidents. Ce dernier explique : “nous voulons être force de proposition pour le groupe Accor, et nous obtiendrons cette légitimité avec cette représentativité.”
Pascal Donat et Patrick Jacquier, les deux co-présidents. Ce dernier explique : “nous voulons être force de proposition pour le groupe Accor, et nous obtiendrons cette légitimité avec cette représentativité.”

Sous la houlette de Jean Dalaudière, l’association des franchisés d’Accor a toujours été un partenaire incontournable entretenant des relations informelles de bonne entente avec son franchiseur. En 2011, avec l’arrivée d’un nouveau président, Denis Hennequin, et l’accélération de la franchise au sein du groupe, la décision de créer une nouvelle structure s’imposait pour répondre aux défis économiques que cette dynamique implique. L’entité reposera sur les épaules de deux co-présidents, Pascal Donat, et Patrick Jacquier, tous deux propriétaires de plusieurs enseignes Accor, à Valence pour le premier et à Dijon pour le second.

Légitimité et représentativité

Après avoir déposé ses statuts début janvier, la toute nouvelle fédération regroupe 700 hôtels franchisés et s’organise. “Nous sommes passés à l’âge adulte, déclare Pascal Donat. Devant les nouveaux enjeux économiques - besoin de davantage d’expertise, nécessité d’une réflexion transversale sur les dossier d’actualité -, nous avons voulu donner à notre structure davantage de professionnalisme.”

C’est la structure fédérale qui a semblé la plus pertinente. Coiffée par deux co-présidents, le nouvel organisme sera doté d’un bureau dont la fonction ne sera qu’opérationnelle. Car le conseil d’administration composé de 12 personnes incarnera le véritable organe exécutif de la fédération : toutes les marques seront représentés en son sein, chacune proportionnellement à son poids économique dans la structure du groupe. Pour Patrick Jacquier, “il était essentiel que toutes les marques soient représentées car elles ont des expériences différentes”. Par ailleurs, poursuit-il, “nous voulons être force de proposition pour le groupe Accor, et nous obtiendrons cette légitimité avec cette représentativité”.

Programme de travail

Pour se donner une marge de manœuvre suffisante, la fédération s’est dotée d’un permanent et d’un secrétaire général dont le recrutement est en cours, précise Pascal Donat. Enfin, la fédération a fait voter un budget, constitué à partir des adhésions et destiné à renforcer la structure en faisant appel à des expertises extérieures - statistiques, gestion, analyses stratégiques, applications web… Par ailleurs, une grosse part du budget sera consacrée à la communication : la Fédération veut créer son propre site internet et s’offrir les services d’une agence de presse pour mieux communiquer. Elle assurera l’organisation de la convention annuelle ainsi que d’autres événements. Pour l’heure, la Fédération cherche des bureaux sur Paris.

Pour la première année, un programme de travail a été arrêté, avec quatre domaines à traiter en priorité : distribution et systèmes d’information ; performance et business model ; plan marketing ; et enfin les achats et services techniques.

Bien entendu, la nouvelle fédération est née en parfaite transparence et avec la bénédiction du groupe Accor : “le groupe a besoin de notre expertise terrain, souligne Patrick Jacquier, et nous allons la lui apporter ainsi que le résultat de nos expériences.”
Évelyne de Bast