×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

L’Hôtel de l’Europe fait peau neuve

Hôtellerie - mercredi 19 janvier 2011 15:26
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Haguenau (67) Sébastien et Freddy Ernwein ont repris cet établissement vieillissant mais à fort potentiel pour en faire une maison soignée et où on “se sent bien”.



L'une des 8 chambres rénovées.
L'une des 8 chambres rénovées.


Cela fait maintenant trois ans qu’ils se sont installés à Haguenau, ville de 35 000 habitants où l’hôtellerie et la gastronomie ne sont guère présentes et préfèrent souvent la campagne environnante. “Cela nous fait un fort potentiel de développement”, se réjouit Sébastien Ernwein.

Après avoir travaillé en salle pour diverses enseignes comme le Tire-Bouchon à Strasbourg, le Relais de la Poste à La Wantzenau et effectué des saisons en Suisse ou au Luxembourg, le jeune homme cherchait une opportunité pour s’installer à son compte. Il l’a trouvée dans cet hôtel construit dans les années 1980, riche de 71 chambres (68 à la fin des travaux) : “Quand je l’ai découvert, je me suis dit que c’était la chance d’une vie, je l’ai saisie.

 

Un restaurant chaleureux et moderne

Pourtant, l’établissement avait besoin d’un sérieux rafraîchissement. Le premier chantier a été de refaire entièrement la salle du restaurant au rez-de-chaussée et la réception. Du bois de l’ancienne winstub traditionnelle, il ne reste plus rien. Désormais couleur écru et chocolat, elle est à la fois chaleureuse et moderne, épurée aussi, grâce à l’imagination de la décoratrice Véronique Basso, de Sébastien Ernwein et de son père Freddy. La carte est devenue plus contemporaine et gastronomique, sous la houlette du chef Philippe Gressier (ancien du Château de l’Île à Ostwald, membre des Grandes Étapes françaises) sans pour autant bousculer les habitudes d’une clientèle d’affaires nombreuse. Fait rare, le restaurant, dirigé par Michel Salinière (ancien du Crocodile à Strasbourg), est ouvert 7 jours sur 7.

Du côté de l’hôtel, les rénovations sont en cours. Cet été, 8 chambres avaient déjà été transformées, et au 1er avril, 28 seront flambant neuves. Prochaines étapes, en dehors de la réfection d’autres chambres : revoir les deux salles de séminaires et la piscine intérieure. En tout, entre 1 et 1,2 millions d’euros auront été investis dans cette première tranche.

 

Flora-Lyse Mbella