Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Starwood débarque à Harlem

Hôtellerie - mercredi 17 novembre 2010 12:11
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

New York (ETATS-UNIS) Starwood Hotels & Resorts ouvrira son premier hôtel Aloft new-yorkais le 11 novembre à Harlem. Derrière la stratégie d’implantation de cette marque de design et ‘lifestyle’ : le Français Daniel Fèvre, directeur de l’hôtel.Exit le temps où Harlem était un désert hôtelier.



Le groupe américain Starwood Hotels & Resorts (W) a choisi le quartier du nord de Manhattan pour ouvrir son premier hôtel Aloft new-yorkais. Le groupe entend séduire la ‘génération Y’, les jeunes voyageurs branchés friands d’expériences nouvelles. L’hôtel compte 124 chambres sur 5 étages. Le prix de la nuit variera entre 199$ et 389$ (soit entre 144€ et 282€). “On essaie de rester entre 10 % et 15 % en dessous des tarifs des hôtels situés dans le midtown et Times Square”, explique Daniel Fèvre, directeur général de l’hôtel, originaire de Toulouse. Comme dans tous les hôtels de la marque Aloft, le design est signé David Rockwell : un décor contemporain avec billard et wifi dans le lobby et un coin ‘Grab and go’ qui propose salades, sandwiches et boissons.

Une petite révolution

Si Harlem compte son lot de Bed & Breakfast et d’auberges de jeunesse, il s’agit du premier hôtel harlémite, depuis la fermeture du  Theresa en 1967. Mythique hôtel où descendaient Lena Horn et Ella Fitzgerald, entre autres, mais aussi la plupart des artistes Afro-Américains qui ne pouvaient pas séjourner dans le bas de la ville, jusqu’à la fin de la ségrégation. Aujourd’hui, les cars de touristes affluent sur la 125e rue : l’Apollo Theater, les messes de gospel font salles combles. Une flopée de restaurants a ouvert ces derniers mois à Harlem : le chef star Marcus Samuelsson installe son nouvel établissement Red Rooster à deux pas ce mois-ci. Mais,“au lieu de juste passer à Harlem, vous pouvez désormais y séjourner”, se réjouit George Fertitta, directeur de l’office du tourisme NYC & Company.

Dans les hôtels Aloft, pour plaire à la clientèle branchée, des unités “Plug and play” pour recharger iPhone, iPad et autres appareils ont été installées dasn les chambres. Pour les clients soucieux de l’environnement, pas de flacons-échantillons, mais des distributeurs de shampooing et savon Bliss.

Huit des 28 nouveaux employés sont d’Harlem “Nous voulons faire partie de la communauté”, souligne Daniel Fèvre qui a rencontré toutes les grandes figures du quartier ces derniers mois. L’hôtel compte aussi s’associer avec les commerces et établissements culturels avoisinants pour proposer des ‘packages’.

“Cet hôtel sera le point d’ancrage de la renaissance d’Harlem”, résume Daniel Fèvre. Ce n’est qu’un début : “Beaucoup de groupes hôteliers ont les yeux rivés sur nous : ils attendent de voir si ça marche.” Un hôtel Hyatt est en cours de préparation.
Laure Guilbault

Journal & Magazine
N° 3808 -
29 septembre 2023
N° 3807 -
15 septembre 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services