×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le retour en grâce du majordome

Hôtellerie - mardi 12 janvier 2010 10:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Nice (06) Welkom-Expertise propose une formation sur mesure à ce métier en expansion.



Le métier de majordome requiert  “savoir-être et du savoir-plaîre”, explique Michel Thomas.
Le métier de majordome requiert “savoir-être et du savoir-plaîre”, explique Michel Thomas.

Avec la mise en place des nouvelles normes hôtelières, le majordome refait son apparition dans les palaces. L'école de référence - l'International Butler Academy - se trouve aux Pays-Bas mais le métier s’enseigne aussi au Canada, en Australie ou aux États-Unis. En France, le centre de formation Welkom-Expertise (ex SVP-expertise), axé sur la qualité du service dans les métiers de l'accueil et de la communication, offre depuis quelques mois une formation sur mesure. Michel Thomas, son directeur, est un spécialiste de l'étiquette, du savoir-vivre, du savoir-être et du savoir-plaîre. Diplômé de l'école hôtelière de Nice et de l'école de protocole de Washington, Michel Thomas a occupé pendant plus de vingt-cinq ans des postes à responsabilité au sein d'entreprises hôtelières, touristiques et événementielles en France et à l'étranger.

Un homme (ou une femme) de confiance

Le majordome possède les connaissances de différents corps de métiers hôteliers”, explique-t-il: à la fois secrétaire particulier, conseiller, maître d'hôtel, chef de protocole, gouvernant, concierge, valet, voiturier, il veille à l'entretien des lieux, mais il est aussi créateur d'art de vivre…” Discret, il doit inspirer la confiance et respecter la confidentialité de son client. Homme ou femme ? Le métier est ouvert. Le salaire oscille entre 3 000 et 15 000 €. Le centre propose une formation longue (huit mois) ou courte (trois semaines) pour les professionnels de l'hôtellerie pris en charge par la formation continue.

Anne Sallé

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services