Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Insolite : un hôtel de luxe dans une banque

Hôtellerie - lundi 8 juin 2009 13:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

En plein cœur du quartier shopping de Paris, le Banke Hotel, dernier né du groupe Derby Hotels Collection, a l’ambition de devenir l’un des très grands hôtels parisiens. Ses propriétaires, la famille Clos, n’ont pas lésiné sur les moyens pour y parvenir.



Il y a quelque chose d’impressionnant dans la transformation de l’ancien siège parisien, très haussmannien, de la banque CCF en hôtel de luxe. Inauguré le 1er avril dernier et idéalement situé - à deux pas des Grands Magasins -, le Banke Hotel semble tout en démesure, à l’instar de son lobby gigantesque placé sous une verrière, dans un style Eiffel de toute beauté. En traversant ce grand hall d’accueil pour atteindre le desk de réception situé à l’autre bout, on peut apercevoir à droite le café bar, où les tapas sont servis jusqu’à 23 heures, et à gauche le restaurant, dont la carte “typiquement méditerranéenne” a été réalisée par le chef George Pierre.

Meubles design et œuvres d’art

Pour aménager cet immense bâtiment, la famille Clos, propriétaire du groupe Derby Hotels Collection, n’a pas hésité à faire appel aux plus grands noms du design. L'architecte du groupe a fait décorer les moulures à la feuille d'or, pour un résultat dans un style digne des films d'Almodóvar, tout de rouge et d’or. Au bar, des tabourets Starck et des chaises Marteen Bass du plus bel effet, tout comme les canapés Chesterfield XXL en cuir doré. Dans les couloirs, Jordi Clos, anthropologue et grand amateur d’art, a décidé de faire figurer ses propres collections de bijoux anciens.
Les chambres ont des dimensions imposantes : “nous sommes passés de 120 à 94 chambres”, nous a-t-on précisé, dont 17 suites pouvant aller jusqu’à 60 m2. Toutes ont été réalisées dans le même esprit “maison”, en s’appuyant sur des tonalités crème, chocolat et pourpre. Les rideaux sont en mousseline de couleur pourpre, les dessus de lit en tissu brocart rouge et or avec, au sol, des tapis en cuir noir ou en peau de bête sur du parquet brun. Quant aux salles de bains, elles sont pour la plupart en petites mosaïques argentées, un clin d’œil au style mauresque, également présent avec le mobilier design en cuir et argent.

Business et séminaires

Enfin, l’hôtel peut s’enorgueillir de disposer de 3 salles de séminaires, permettant de recevoir jusqu’à 150 personnes en banquet, “une offre que l’on ne retrouve dans aucun hôtel situé à proximité”, précise la directrice commerciale de l’hôtel. Sans oublier ce petit bureau design en bois noir et argent dans le hall, mis à la disposition des clients, avec accès direct à internet. Un business center en miniature mais ravissant. Face à ce raffinement dans les détails, on peut tout de même regretter l’absence d’un spa ou d’un hammam qui complèterait à merveille l’offre de services.

Nota : le groupe Derby Hotels Collection compte aujourd’hui 9 hôtels dans les villes de Barcelone et Madrid. L’ouverture d’un hôtel à Londres en 2004 et celle de Paris en 2009 viennent compléter leur offre européenne. Deux autres projets, le Bagues et l’Arai (réalisé dans un monument classé !) sont en cours de finalisation à Barcelone. Le groupe Derby Hotels Collection est dirigé par Jordi Clos, un anthropologue qui est également président de la Fondation Archéologique Clos, et du Musée Egyptien de Barcelone.

Evelyne de Bast

infos déco :

Investissements : 2 millions d’euros

Fournisseurs

- Lampes : Catelani, Jurgen Bey 99 pour Moooi, Josephine Queen de Metalarte par Jaime Hayon
- Petites tables et tabourets : Philippe Starck pour Kartell
- Chaises : Maarten Baas pour Moooi
- Sofas et fauteuils : Bretz
- Banquette géante en cuir rouge capitonné créé pour Banke
Journal & Magazine
Services