×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

#Réouverture : menu sur carte ou QR code, deux manières d'envisager la reprise

Gestion et marketing - lundi 17 mai 2021 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Jauge, distanciation sociale, accès ou non aux toilettes…La réouverture ne se fera pas sans contraintes. La manière de présenter le menu sera l'un des indices d'une stratégie de reconquête des clients.



L'usage d'un QR code pour prendre connaissance du menu ne dégrade pas l'expérience selon les experts des outils figitaux.
© Pexels
L'usage d'un QR code pour prendre connaissance du menu ne dégrade pas l'expérience selon les experts des outils figitaux.

Le serveur en long tablier avec un menu ouvert a beaucoup manqué ! La reprise de ce rituel fera chaud au cœur des clients”, envisage Louiza Hacene de la start-up Malou. Alors que la réouverture se prépare, les contraintes sanitaires pèsent notamment sur la carte : comment la présenter ? Sur un support à usage unique ou plastifié (à désinfecter entre chaque client), ou sous forme dématérialisée grâce à un QR code ? Louiza Hacene convient que ce dernier trouve toute sa place dans la restauration rapide. “Il faut maintenir le côté liminaire du repas : l’ouverture de la carte, l’échange entre les convives, le romantisme, le rituel. C’est notre art de vivre qui se heurte à la froideur dématérialisée du QR code même si cela convient dans un fast-food où la rapidité prime sur le service”, ajoute Alain Fontaine, président de l’association française des Maîtres restaurateurs (AFMR).

 

“Le QR code augmente la rentabilité, l’expérience client et la rotation des tables”

Le groupe Millésime a trouvé sa solution idéale, pour un certain coût, entre contrainte sanitaire et expérience client. “Chaque trimestre, nous éditons à 14 000 exemplaires un magazine qui contient notre actualité, les événements du groupe, les menus, la carte des mets et celle des vins, l’ensemble en français et en anglais. Cet objet, à usage unique, est déposé sur le couvert de chaque convive qui l’emporte après le repas”, explique Philippe Monnin, cofondateur de ce groupe hôtelier de charme.

Pour autant, le QR code sera privilégié dans de nombreux établissements, dès le 19 mai, pour d'évidentes raisons d'hygiène. “Le QR code ? Ça passe magnifiquement bien !”, s’enthousiasme Victor Mercier, jeune chef trentenaire de Fief (Paris, XIe). “Le parcours client a bien évolué. Il est devenu sécurisant avec en perspective l’envie d’aller jusqu’au paiement avec son smartphone. Le menu sous forme de QR code est un gain de temps pour le client mais pour le service aussi qui devra faire face à une inflation de procédures sanitaires. Le service est valorisé par ces outils digitaux, en témoigne la hausse du ticket moyen constaté lors de l’usage de ce type de procédure qui offre traductions, explications additionnelles, photos et accélère la rotation des tables. L’utilisation du téléphone aux différentes étapes d’un repas lève une importante friction : l’attente”, constate Martin Catineau, de TastyCloud, qui accompagne les CHR dans leur mutation digitale.

 

#Malou #TastyCloud #Carte #Menu #FIEF #Millesime #AFMR #carte #menu #QRcode #reouverture


Francois Pont
Journal & Magazine
Services