×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Restauration : Promouvoir ses prestations mais préserver ses marges

Gestion et marketing - mardi 8 décembre 2020 15:01
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Quel type de promotion envisager à la réouverture pour faire revenir les clients dans son restaurant ? Christopher Terleski, du cabinet C.H.R. Conseil et Formation, fait le point.



© GettyImages


L’un des clients de mon cabinet C.H.R. Conseil et Formation, restaurateur dans le sud de la France, m’a envoyé ce message : “J’ai été approché entre les deux confinements pour participer à la promotion de mon établissement à travers une réduction de 50 % du prix de vente des menus. Craintif de trop réduire mes marges, je me suis abstenu. Ai-je bien fait ?”

Il est certain que l’ennemi numéro 1 des restaurateurs, surtout depuis le début de la pandémie, est celui de la chaise vide et que la tentation naturelle est de les remplir en se disant qu’il vaut mieux un client que personne dans sa salle.

Cependant, avant de s’engager dans une action de promotion à - 50% il est nécessaire de bien analyser les conséquences éventuelles qui pourrait émaner d’une réponse hâtive rendue à une promotion présentée d’une façon très alléchante par ceux qui vous l’ont proposée.

 

 

Retrouvez nos conseils sur cette page : Promouvoir ses prestations mais préserver ses marges 


Christopher Terleski
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Reprendre un hôtel : évitez les embûches
par Stéphane Corre
Services