Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Fiche pratique : Pourquoi et comment créer un compte Instagram

Gestion et marketing - mercredi 16 septembre 2020 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

53 % des PME ayant investi Instagram déclarent que ce réseau social leur a permis d'augmenter leurs ventes. Ce seul argument suffit à envisager d'y créer un compte, que l'on soit un hôtel, un bar ou un restaurant. Mode d'emploi.



Créé en 2010, Instagram est devenu le réseau social de l’image incontournable. Racheté par Facebook en 2012, il compte désormais plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois, dont plus de 19 millions en France en 2020. Instagram est surtout le premier réseau social en termes d’engagement. Selon Aurélie Moulin (Le Guide Instagram, éditions Eyrolles), le taux d’interaction est 16 fois plus élevé sur Instagram que sur Facebook. Instagram est à la fois un outil de communication est un levier d’acquisition. Sachant que l’objectif de toute entreprise sur les réseaux sociaux est de créer de l’engagement, de l’interaction, pour vendre in fine, y être présent est donc important. Ainsi, 53 % des PME ayant investi Instagram déclarent que ce réseau social leur a permis d’augmenter leurs ventes.

Pour une entreprise, les raisons d’être sur Instagram peuvent varier :
- générer du trafic vers son site web et travailler le web-to-store ;
- être plus connu, augmenter sa notoriété de marque, en augmentant ses abonnés qualifiés ;
- augmenter son taux de conversion, en convertissant ses abonnés en prospects puis en clients, en les poussant à s’abonner à vos newsletter, à utiliser un code promo, à réserver une table au restaurant…
- fidéliser son audience, créer une communauté autour de votre marque.

► Comment fonctionne l’algorithme Instagram

Instagram personnalise l’apparence des résultats en tenant compte de facteurs clés et de critères complémentaires.
Les facteurs clés sont :
- l’intérêt : l’algorithme montre en premier les posts qui évoquent des sujets qui intéressent l’utilisateur ;
- la nouveauté : les publications les plus récentes sont les plus mises en avant ;
- la relation : l’algorithme montre en priorité les publications de comptes avec lesquels l’utilisateur a des interactions.

Les signaux complémentaires sont :
- la fréquence : l’algorithme affiche les meilleurs posts publiés depuis la dernière connexion de l’utilisateur;
- les abonnements : plus l’utilisateur suit de comptes, moins il verra les posts d’un même compte ;
- l’usage : les posts sont présentés en fonction du temps habituellement passé sur l’application.

Pour séduire l’algorithme, une publication doit créer de l’engagement. Lorsqu’un post est publié, il est montré à un faible taux d’abonnés. Plus ceux qui verront le post y réagiront, plus d’autres verront le post et ainsi de suite. En revanche, si un post suscite peu de réactions, alors l’effet boule de neige ne se produit pas. Selon Aurélie Moulin, tout se joue dans l’heure qui suit la publication.

 

► Passer son profil en compte pro

Une fois votre profil créé sur Instagram, il conviendra de le passer en compte professionnel pour :
- afficher les coordonnées de l’entreprise ;
- afficher des boutons d’actions comme ‘réserver’ ;
- accéder aux statistiques Instagram ;
- installer une fonction ‘swipe up’ (ou Glissez vers le haut) pour renvoyer les igers (utilisateurs d’Instagram) de votre story vers votre site web. Cette fonction n’est accessible qu’une fois que vous avez dépassé les 10 000 abonnés ;
- réaliser des campagnes de publicité.

 

► Optimiser sa présentation sur Instagram

Pour que votre profil soit attractif, il faut prévoir un nom, une photo de profil et une biographie pertinents et attractifs.


• L’identifiant

Attention au choix de votre nom d’utilisateur (ou identifiant). Si vous avez plusieurs réseaux sociaux, vous devriez faire des choix identiques pour que votre communauté vous retrouve d’un réseau à l’autre sans effort. Toutefois, les règles varient selon les réseaux : 50 caractères sont possibles sur Facebook, 30 sur Instagram et seulement 15 sur Twitter, sans caractère spécial.
Si vous le pouvez, faites le choix d’un nom d’utilisateur de 15 caractères maximum et n’y intégrez pas de symbole pour offrir un repère unique aux personnes désireuses de vous suivre.

• Le nom de profil

Sur Instagram, quand on se rend sur votre profil, c’est votre nom de profil qui ressort le plus, il est indiqué en gras, juste sous votre photo. Exploitez-le si votre nom d’utilisateur ne vous permet pas de passer tous vos messages. Aurélie Moulin suggère d’insérer un slogan de marque, une description ou un hashtag de marque.

Une marque comme Sofitel, par exemple, a pour identifiant @sofitel, et comme nom de profil Sofitel Hotels & Resorts, ce qui décrit la marque. Le Grand Hôtel du Cap Ferrat a pour identifiant @fscapferrat, et pour nom de profil Grand Hôtel du Cap Ferrat. On aurait même pu imaginer d’insérer Palace Grand Hôtel du Cap Ferrat pour décrire encore mieux la marque. L’hôtel Ellington à Nice utilise @hotelellingtonnice et  Hôtel Ellington Nice Centre, une bonne idée pour localiser clairement l’hôtel, une plus-value commerciale juste dans un nom de profil. Le Radisson Blu à Cannes utilise @radissonblucannes et détaille son offre dans son nom avec  RadissonBlu 1835 Hotel & Thalasso. L’hôtel Costes a choisi @hotelcostes et reprend le même nom Hôtel Costes, alors qu’il aurait par exemple pu utiliser son nom de profil pour rappeler son hashtag : #hotelcostesparis.


• La biographie

Avec ses 150 caractères maximum, la biographie est un petit défi pour une entreprise. Ce n’est pas ici que vous devrez insérer vos coordonnées. Avec un profil professionnel sur Instagram, vous pourrez les renseigner dans votre description de profil et ainsi mieux utiliser l’espace disponible en biographie. Vous pouvez en revanche y résumer et insérer :
- votre activité (sauf si vous avez su exploiter votre nom de profil pour la décrire) ;
- votre ADN, vos produits, votre philosophie (si votre restaurant propose principalement une cuisine à base de produits locaux et de saison, bio… c’est ici que vous pouvez le valoriser) ;
- vos offres de saison, avec éventuellement des codes promotionnels ou des liens dédiés ;
- des émojis qui évoquent votre activité, comme une montagne si vous êtes situé au ski ou une vague si vous êtes au bord de mer, un hamburger si c’est votre produit phare...
- vos hashtags de marque qui permettront de réutiliser le contenu généré par vos abonnés, ou le compte de votre fondateur, propriétaire ou directeur avec @.


• Les visuels de profil

Votre photo de profil est très importante, car c’est elle qui vous suivra dans toutes vos publications et commentaires. Elle doit être non seulement visible mais lisible pour les igers. À l’instar de votre identifiant, le mieux est qu’elle soit identique pour tous vos réseaux sociaux, car votre photo de profil est aussi un repère de marque.

L’idéal est de choisir votre logo, car cela correspond plus aisément aux exigences des photos de profil, qui apparaissent en petit format dans vos publications et commentaires. Une photo est souvent peu lisible, sauf à utiliser un élément de design ou un produit phare comme un cocktail, un plat ou autre, représentatif de votre entreprise. Pensez à créer une photo de profil dédiée lorsque vous célébrez un grand événement pour votre établissement, comme pour fêter sa date anniversaire.


• Les vignettes de stories

Sur Instagram, il est possible de conserver les stories et de les mettre en avant avec les vignettes à la une, qui apparaissent au-dessus de votre feed (l’ensemble des vos publications antérieures). Ces vignettes peuvent être utilisées pour créer des thématiques dans votre établissement. Événements, poisson, desserts, spa, piscine, chambres, famille, amoureux, destination... autant de thématiques que vous évoquez à travers vos stories et que vous pouvez classer en catégories de stories en les sauvegardant. Vous avez la possibilité de personnaliser ces vignettes, avec votre charte graphique ou avec les options Instagram : pastilles de couleur, photos, texte ou icône générique.

Avant de créer ces vignettes, dans vos paramètres, cliquez sur ‘confidentialité’ puis ‘story’, et activez l’option ‘enregistrer dans l’archive’, ce qui permet d’enregistrer vos stories automatiquement dans vos archives.
Vous retrouverez vos posts archivés dans l’icône horloge en haut à gauche de votre profil.
Vous devrez alors créer vos stories à la une. Rendez-vous sur votre profil, cliquez sur ‘nouveau’ ou le sigle + sous votre bio. Sélectionnez les stories que vous voulez rassembler à la une, puis choisissez un titre et une photo de couverture. Vos titres doivent être courts et homogènes.


Le feed

Votre feed est l’enchaînement de photos de votre compte. En se rendant sur votre profil, on peut voir sous votre biographie toutes vos publications antérieures. C’est votre feed. Celui-ci doit être cohérent, avec une identité graphique en adéquation avec votre marque. Il est intéressant de le rendre homogène, en utilisant le même filtre sur chaque photo ou en choisissant un cadre pour toutes les photos…. Cette homogénéité le rend plus attractif, car plus régulier.

Votre feed peut avoir un design créatif si vous le souhaitez :
- en damier : il suffit d’alterner entre deux types de posts, par exemple, une photo et une image avec texte ;
- en triptyque, en mettant à chaque fois trois fois la même photo ou en mettant à chaque fois trois angles ou mises en scène différentes du même sujet (une chambre vide, avec cadeau de bienvenue, avec clients, la salle du restaurant prise depuis trois angles différents, une recette en trois temps…) ;
- en mosaïque, très tendance en ce moment, mais attention au taux d’engagement, n’oubliez pas que vos publications apparaissent dans le fil d’actualité de vos abonnés, et une photo découpée en plusieurs morceaux a-t-elle du sens prise individuellement ?

• Les équipements et outils indispensables

- un smartphone avec appareil photo embarqué de bonne qualité ;
- un anneau lumineux, si vous comptez prendre des photos de vos plats, vous filmer pour du live, organiser des sessions de questions-réponses…
- un micro-cravate, si vous réalisez des interviews filmées ou présentez des nouveaux produits… Il permet d’atténuer les nuisances sonores alentour ;
- des applications créatives, permettant de retravailler vos visuels ou d’insérer des effets sur vos vidéos. Certains sont déjà embarqués dans Instagram, mais des apps dédiées offrent bien plus de fonctionnalités ;
- un outil d’analyse statistiques, car l’option analytique embarquée sur Instagram est assez limitée pour progresser.

 

#Instagram


Vanessa Guerrier-Buisine
En complément :
  Communication digitale : web, mobile et réseaux
Journal & Magazine
Services